Lu, Vu & EntenduFrance

La France en 2025 selon les ministres

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 15.08.2013 à 18 h 46

La photo de famille du premier conseil des ministres. REUTERS/Pascal Rossignol.

La photo de famille du premier conseil des ministres. REUTERS/Pascal Rossignol.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé à ses ministres d'écrire pendant leur vacances leur vision de ce que serait la France en 2025. C'est d'ailleurs le thème du séminaire gouvernemental de rentrée qui se tiendra le 19 août.

Le Point révèle des extraits des copies de Pierre Moscovici, Manuel Valls, Christiane Taubira, Cécile Duflot et Arnaud Montebourg. Et c'est là que ça devient drôle: chacun imaginant une France débarrassée des problèmes dont il ou elle a la charge en tant que ministre, au point qu'on se demande à quoi cela servira encore d'avoir un gouvernement. Des ministres «au pays des Bisounours», résume France TV Info.

Montebourg estime que «l'offre française en matière de véhicules électriques et sobres en énergie» sera devenue l'une des plus compétitives au monde, et que le modèle industriel productif français sera d'ailleurs loué comme jadis ceux de Ford et de Toyota (ce sera le «francisme»?) Pierre Moscovici évoque le retour du plein emploi, Taubira voit une France sans surpopulation carcérale —grâce, faut-il le préciser, aux peines alternatives— quand Cécile Duflot écrit carrément que la recherche de logement sera «une étape plaisante de la vie».

Une lecture de vacances divertissante, donc.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte