C'est dans l'actuFrance

L'inventaire à la Prévert de la réserve parlementaire: édition 2012

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 07.08.2013 à 12 h 06

Rond Point de Puymoyen /patrick janicek via Flickr CC Licence By

Rond Point de Puymoyen /patrick janicek via Flickr CC Licence By

En 2012, les parlementaires se sont partagés 134 millions d’euros de réserve parlementaire: des subventions pour financer des projets dans les collectivités territoriales, le plus souvent dans les circonscriptions des élus. Le ministère de l’Intérieur a publié le détail de ces versements pour l’année 2012, un mois après la publication de l'année précédente.

Le Monde s’est plongé dans le détail de ce rapport. C’est sans surprise le président (UMP) de l’Assemblée, Bernard Accoyer, qui dépense le plus de réserve parlementaire avec une somme de 6,31 millions d’euros pour 2012.

Parmi les ministres du gouvernement Ayrault qui étaient députés ou sénateurs fin 2011, c’est le démissionnaire Jérôme Cahuzac qui a le plus profité de cette manne. Avec 1.412.685 euros répartis sur 40 projets dans le Lot-et-Garonne, poursuit Le Monde, Cahuzac a dépensé autant que tous les autres ministres réunis.

Source: data.gouv.fr. Cliquez pour agrandir.

Les territoires les mieux lotis

C’est d’ailleurs dans le Lot-et-Garonne que l’association pour une démocratie directe, présidée par Hervé Lebreton, a fait plier l’Etat grâce à une décision du tribunal administratif l’obligeant à rendre cette liste publique. En tant que président de la Commission des finances, Cahuzac a donc profité d’une des plus belles enveloppes de l’Assemblée. En 2011, il avait déjà bénéficié de 1,2 million d’euros de réserve.

Résultat: Villeneuve-sur-Lot, dont Cahuzac a été le maire, est la deuxième ville de France la mieux dotée en subventions! Elle en récupère 1,10 million, derrière Le Perreux-sur-Marne (3,13 millions). Avec pour conséquence une certaine accoutumance à l'effet Cahuzac. Le Parisien écrivait le 10 juillet 2013 que Le Jumping international de Villeneuve-sur-Lot, un concours équestre de saut d’obstacles qui devait se tenir en septembre, était annulé faute du versement d’une «subvention Cahuzac» de 140.000 euros promise par l’ancien ministre, mais que l’Assemblée refuse de régler.

Quant au Perreux-sur-Marne, première commune du classement, elle doit cette place à la générosité de son maire Gilles Carrez (UMP), rapporteur du budget à l’Assemblée en 2011 et président de la Commission des finances depuis l'alternance de 2012.

Dijon, qui n’avait rien reçu en 2011, profite de l’entrée au parlement de François Rebsamen (PS), maire de la ville et président du groupe socialiste au Sénat, pour empocher un peu plus de 450.000 euros, souligne encore Le Monde.

Inventaire houellebecquien de la France

Mais la lecture de ce rapport de 1.083 pages, comme Jean-Marie Pottier l’a raconté lors de la publication de la réserve de 2011, est avant tout une expérience éminemment houellebecquienne. La France des villages rénovés, du patrimoine mis en scène et des rond-point paysagés de La carte et le territoire, prix Goncourt 2010, déroule au fil des pages du rapport.

Pour ce cru 2012, on apprendra ainsi que dans les 100.000 euros dépensés par François Hollande pour la Corrèze, son fief électoral, 2.500 auront été consacrés à «la construction d’un boulodrome couvert» dans le village de Voutezac, que Jean-Pierre Chevènement a fait financer «l'édification d'un second columbarium» à Buc pour 2.066 euros, que la ville d’Ezy-sur-Eure a fait «l'acquisition de travées supplémentaires aux tribunes existantes» ou encore qu’Abelcourt a pu injecter 8.000 euros de réserve pour «la sécurisation de la RD 6 en traverse du village (1ère tranche)».

Outre «la mise aux normes de l'espace Marcel Pagnol» pour 7.000 euros, Anduze, dans les Cévennes, se distingue par «l'acquisition d'un aspirateur écologique de voirie» à 5.000 euros.

Source: data.gouv.fr. Cliquez pour agrandir.
Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte