Égalités / France

Les Homen? «La rencontre entre les jeunesses hitlériennes et la Cage aux folles»

Temps de lecture : 2 min

Manifestation anti-mariage gay du groupe homen, 16 avril 2013, Hommen59 via Wikimedia Commons, Licence by

Homen, le plus gay des mouvements anti-mariage gay ? C’est ce qu’affirme l’Americablog. Que dire en effet de ces «jeunes hommes qui enlèvent leurs vêtements Abercrombie et exhibent leurs poitrines imberbes»?

Le mouvement, qui se pense comme le pendant «masculiniste» des Femen ukrainiennes, a pour principale revendication le retrait de la loi sur le mariage pour tous. Le groupe s’est manifesté lors de la finale de Roland-Garros, et plus récemment pour exprimer son soutien à Nicolas Buss, le jeune militant anti-mariage gay arrêté en juin dernier pour «rébellion», «fourniture d’identité imaginaire» et «refus de se soumettre au prélèvement d’empreintes».

Les Homen, qui ne reculent devant aucun cliché, se définissent sur leur site comme «Les hommes. Les vrais»... et provoquent l’hilarité outre-Atlantique. Pour l’Americablog, «c’est la rencontre entre les jeunesses hitlériennes et la Cage aux folles».

«Malheureusement pour les homen, leur mouvement s’est révélé un tantinet trop homo», s’amuse le site américain, photos de jeunes éphèbes dévêtus à l’appui.

Et ils ne sont pas les premiers à faire la remarque: à la suite des évènements de Roland-Garros, le Daily Show s'interrogeait déjà:

«Comment se fait-il que les manifestants anti-mariage gay français aient l'air plus gay que nos manifestants pro-mariage gay?»

Margaux Leridon

Newsletters

Qu'est-ce qui fait qu'un salaire est juste?

Qu'est-ce qui fait qu'un salaire est juste?

Contribution, égalité, besoin: les critères d'une rémunération considérée comme équilibrée par la ou le salarié.

Comment «Ma vie sur la route» de Gloria Steinem peut peser sur les vôtres

Comment «Ma vie sur la route» de Gloria Steinem peut peser sur les vôtres

Le livre de Gloria Steinem est une ode à la parole en public et à l’écoute.

La révolution écologique commence par faire soi-même ses yaourts

La révolution écologique commence par faire soi-même ses yaourts

Ça a l'air débile, dit comme ça, mais c'est un geste bien moins anodin que vous ne le pensez.

Newsletters