France

Les anti-nucléaires font dérailler un train près de Limoges

Temps de lecture : 2 min

Visuel promotionnel du musée de la mine Urêka.
Visuel promotionnel du musée de la mine Urêka.

Des opposants au nucléaire seraient à l'origine du déraillement d'une locomotive (ne causant aucun blessé) vendredi 12 juillet à Fromental dans le Limousin.

L'information est publiée sur le site du quotidien Le Populaire du Centre. Des boulons auraient été enlevés par les anti-nucléaires sur cette locomotive qui empruntait une petite voie ferrée afin de rejoindre le site d'Areva. L'incident est intervenu à quelques jours de l'inauguration du musée Urêka de l'entreprise, consacré aux mines d'uranium.

Le journal limousin affirme avoir reçu un email revendiquant le sabotage. Est cité le passage suivant:

«La petite voie ferrée servant exclusivement à acheminer des déchets nucléaires jusqu'au site d'Areva de Bessines sur Gartempe a été mise hors d'état de fonctionnement. Ce geste entend dénoncer un site de stockage de déchets nucléaires qui ne dit pas son nom. Il est dangereux et doit être démantelé

C. S-G

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters