FranceMunicipales 2014

NKM candidate dans le 14e: voici le coeur de la future campagne parisienne

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 04.07.2013 à 11 h 43

La rue du Départ à Paris (Google Street View).

La rue du Départ à Paris (Google Street View).

On connaît enfin l’arrondissement où Nathalie Kosciusko-Morizet se présente aux prochaines municipales à Paris: il s’agit du 14e, actuellement dirigé par Pascal Cherki (PS). La candidate UMP l'a annoncé, jeudi 4 juillet, lors d'un déplacement dans l'arrondissement.

Comme l’explique Métro, il ne s’agit pas vraiment d’une surprise, puisque le 14e faisait partie des hypothèses souvent citées avec le 9e (qui présente l’inconvénient de représenter peu de conseillers de Paris) et le 12e, très convoité.

Le député-maire de l’arrondissement avait anticipé dès ce week-end l’arrivée de sa future rivale en se moquant de «la droite à la Marcel Proust, la droite à clochettes des beaux quartiers».

Puisque la candidate PS Anne Hidalgo se présente elle dans un arrondissement limitrophe, le 15e, Slate est donc heureux de vous présenter le cœur nucléaire de la future campagne parisienne, l’endroit où ça va se passer: la rue du Départ. (Choix arbitraire: on aurait pu désigner cette rue, cette autre rue, cette allée ou encore cette place).

Du côté impair du trottoir, le 14e arrondissement, que va tenter de conquérir la candidate de droite; du côté pair, le 15e, que convoite sa concurrente de gauche. Une lutte à mort entre une brasserie, un cinéma Gaumont, les galeries Lafayette, la Tour Montparnasse et la gare du même nom.

On attend avec impatience les duels à coups de speaker corners installés des deux côtés de la rue... (même si, pour être honnêtes, on ne se souvient pas de Bertrand Delanoë et Françoise de Panafieu s'apostrophant avec un porte-voix des deux côtés de l'avenue de Clichy lors des municipales 2008).

La rue du Départ (Google Street View)

Les deux candidates n’auront pas la partie facile: aux dernières municipales, Anne Hidalgo avait obtenu 41% en 2001 puis (dans un contexte national favorable à la gauche) un peu plus de 47% en 2008 dans le 15equi a néanmoins voté majoritairement Hollande en 2012. La gauche avait elle conquis le 14e avec plus de 55% des voix en 2001, puis l'a à nouveau emporté avec 57% en 2008, en triangulaire avec le MoDem et l’UMP, et y a dépassé les 60% en 2012.

Une différence de taille, néanmoins: le 14e est indispensable à la droite dans sa reconquête de Paris, là où une victoire dans le 15e serait probablement du bonus pour la gauche, qui a remporté deux fois la mairie sans cet arrondissement...

J.-.M.P.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (942 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte