France / C'est dans l'actu

«J't'emmerde»: écoutez le remix rap de Bernard Tapie au JT de France2

Temps de lecture : 2 min

- Bernard Tapie en octobre 2005. REUTERS -
- Bernard Tapie en octobre 2005. REUTERS -

«Je t'emmerde.» L'intervention de Bernard Tapie lundi 1er juillet au journal télévisé de 20h a été résumée le soir-même par les internautes par cette invective. Invité sur France 2 pour s'exprimer sur sa mise en examen le 28 juin pour «escroquerie en bande organisée», l'homme d'affaires s'est livré à un véritable show face à David Pujadas. L'homme s'est attaché à nier toutes les accusations qui pèse sur lui, s'estimant la victime d'un complot et attaquant les médias. Sur YouTube, un facétieux a choisi d'en faire un tube de rap. Le titre, J't'emmerde, résume l'intervention de l'homme d'affaires. Sans perdre de temps, écoutez le premier single de MC Nanard.

Le remix est bien évidemment inspiré par le rappeur MC Jean Gab1 et le son du même nom.

De la musique, Bernard Tapie en a déjà fait. Parmi ses exploits les plus récents on notera C'est la vie, duo avec Doc Gynéco paru dans la compilation Liaisons Dangereuses en 1998.

Enfin, la véritable perle, c'est le tube Réussir sa vie qui date de 1985.

Et qui se souvient de Bernard Tapy, chanteur des années 60, et de son titre Je ne crois plus les filles ?

Florian Reynaud

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters