France / C'est dans l'actu

Et Jérôme Cahuzac jura de dire la vérité

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de LCP
Capture d'écran de LCP

Ce mercredi après-midi, l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, est interrogé par la commission d'enquête parlementaire sur les possibles dysfonctionnements de l'Etat au moment du scandale. Et on retiendra ce GIF, fait par LeLab.

Avant d'avouer le 2 avril dernier, avoir détenu un compte à l'étranger, Cahuzac avait soutenu pendant des mois que ce n'était pas le cas. Et le 5 décembre 2012 surtout, devant la représentation nationale, au député UMP Daniel Fasquelle, qui lui demandait de s’expliquer, il avait répondu:

«Je démens catégoriquement les allégations contenues sur le site Médiapart. Je n’ai pas, Monsieur le député, je n’ai jamais eu de compte à l'étranger, ni maintenant, ni avant. Je démens donc ces accusations et j’ai saisi la justice d’une plainte en diffamation [...].»

Ce mercredi après-midi, Jérôme Cahuzac a expliqué à Fasquelle: «Je vous ai menti monsieur le député parce que dans les heures qui précèdent j'avais menti au président de la République et au Premier ministre.»

Slate.fr

Newsletters

Site classé

Site classé

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

On a voulu faire passer l'ancien président pour un radical de Corrèze mais son inconscient est de droite. Pour le meilleur et pour le pire.

Le jour où j'ai voté Chirac

Le jour où j'ai voté Chirac

Journalistes et contributeurs de Slate.fr se souviennent du 21 avril 2002 et du second tour pas tout à fait comme les autres de l'élection présidentielle.

Newsletters