CultureFrance

Hannibal, sagaies, chiens fébriles et djeumbé (du 17 au 23 juin)

Henry Michel, mis à jour le 03.07.2013 à 14 h 46

L'AGENDA DU LOISIR FRANÇAIS - En France (comprenez «en dehors de Paris»), on ne s'ennuie pas. On vous le prouve une fois de plus cette semaine.

Mouse, 24e concours du chien le plus laid du monde, en 2012 en Californie. REUTERS/Stephen Lam

Mouse, 24e concours du chien le plus laid du monde, en 2012 en Californie. REUTERS/Stephen Lam

Il existe au-delà des frontières de Paris une France qui n'attend personne pour s'amuser, se cultiver et échanger. Une France qui dès les premiers jours du printemps se hisse aux branches, visite des musées, commande des rosés, marche nue, porte des casques celtes en papier crépon, écoute parler des guides en fronçant des sourcils, et fait la queue, ivre de rage.

Chaque semaine, chaque week-end, nous sommes des millions à le pratiquer seul ou en famille, secs ou mouillés, à vélo, en monospace ou en poussette, mais quoi qu'il arrive, le coeur chargé d'envie: c'est le loisir français.

Pour que vous ne loupiez aucun de ces rendez-vous, nous vous livrerons chaque semaine la liste des animations. Nous l'avons appelé l'Agenda du loisir français.

L'agenda du loisir français

Semaine 25 [du 17 au 23 juin]

Hannibal, sagaies, chiens fébriles et djeumbé

Exposition «Hannibal et les Alpes, une traversée, un mythe» conçue par le Musée Dauphinois - Espace Baroque Maurienne | Lanslebourg-Mont-Cenis (Savoie)
Mercredi 19 juin 2013

On ne va pas vous mentir: cette visite du Musée Dauphinois aurait pu paraître un petit peu rébarbative si elle ne reposait pas sur les explications de Jean-Pascal Jospin, conservateur du patrimoine au musée Dauphinois, qui est LE boss de tout ce qui concerne l'histoire antique des Alpes Dauphinoises et qui a dirigé l'écriture du catalogue de ladite expo (si vous pouvez attendre jusqu'en juillet, ou revenir, il tiendra des conférences sur «Les éléphants d'Hannibal» à l'espace Baroque Maurienne).

Et si «Les Alpes Dauphinoises à l'Antiquité» n'est pas un thème prééminent dans notre actu, il faut rester vigilant sur ce genre de sujets un peu niche qui à tout moment peuvent amorcer leur retour. La roue tourne –à titre d'exemple il vous suffit de constater le grand retour de légumes anciens comme le panais dans vos rayons de supermarché.

Chercheur en archéologie et auteurs d'articles à suspense tels que «Poste et chemin romains du Néron à Saint-Martin-le-Vinoux» (1992) ou «Sépultures gallo-romaines des Buttarias à La Motte-d’Aveillans» (1989), Jean-Pascal Jospin saura vous accrocher autour de l'histoire d'Hannibal. Hannibal, ce Tunisien du IIIe siècle av. JC ayant traversé l'Espagne, la Gaule et l'Italie sans le moindre titre de séjour avec 60.000 hommes et 37 éléphants (c'est culturel), non sans casser des gueules de-ci de-là, pour arriver à Rome et se défiler une fois arrivé –essayez de circuler en éléphant dans Rome et de survivre ne serait-ce que sur cent mètres.

La traversée des Alpes par Hannibal, à des endroits complètement insensés qui même maintenant ne disposent toujours pas de l'Edge, est la source de débats interminables –on dit que plus de mille ouvrages ont été écrits sur le thème. Les deux seuls auteurs ayant narré la traversée, Tite-Live et Polybe, étant à moitié ivres et très approximatifs lors de la rédaction, toutes les patelins cisalpins se disputent le parcours d'Hannibal.

Lanslebourg, où se déroule l'exposition, fait partie, comme vous le savez, de la vallée de la Maurienne, qui défend la théorie selon laquelle Hannibal serait passé par celle-ci à travers le col du Clapier. D'autres théories réfutent cette hypothèse, mais vous pourrez compter sur la mauvaise foi des Savoyards pour vous administrer une clé de bras si l'envie vous venait de contester cette version pendant l'exposition.

Que dire de plus sur cette exposition –tellement de choses à dire! Allez, une petite anecdote pour la route. Sachez que les Gaulois indigènes qui accueillirent Hannibal à son entrée dans les Alpes étaient les allobroges, réputés pour être des guerriers assez zinzins, allant jusqu'à jouer les mercenaires dans d'autres guerres gauloises. Certains d'entre eux, les Gésates, combattirent nus en première ligne lors de certaines batailles dont celle de Télamon.
Cette tactique de nudité ne fit effet que lors des premiers instants de la bataille, du moins jusqu'à ce que nos valeureux guerriers se prennent les premiers javelots et comprennent brusquement le bien-fondé de la notion d'armure.
Ce terrible récit de Pierre Levesque, dans Histoire critique de la République romaine: Volume 2, souligne l'horreur qui s'ensuivit:

«Les javelots tombant sur ces hommes nus, et mal protégés par leurs boucliers trop étroits, mirent entre eux le désordre. Les plus braves, réduits au désespoir, se jetaient d'eux-mêmes au milieu des ennemis pour y recevoir une mort plus prompte et moins douloureuse.»

Mesdames et messieurs: La France.

Première formation de secourisme canin et félin – Hôtel Ibis | La Roche-sur-Yon (Vendée)
Dimanche 23 juin 2013

Pauvres toutous et minous! Un accident arrive, et vous voilà fort embêtés de ne pouvoir aider à la réanimation de votre compagnon. J'ignorais que cela existait, et l'initiative est louable: des cours de secourisme canin et félin vous permettent d'apprendre les premiers gestes de secours pour sauver votre animal en cas d'accident.

Le communiqué précise:

«Nous y apprendrons les pansements mais aussi le massage cardiaque, le bouche à truffe, etc. sur un vrai mannequin chien.»

Le bouche à truffe: cela sonne comme un bon dessert de restaurant gastronomique, mais c'est bel et bien l'équivalent du bouche-à-bouche, entre un humain et un animal de compagnie (ou sauvage, ça doit aussi marcher avec un ours car il possède une truffe aussi –réanimer un ours c'est la classe).

Ce qui me chagrine d'avance reste le fait que même après 60 heures de formation au bouche à truffe, personne ne serait en mesure de l'administrer à mon chien, son haleine battant tout les records d'atrocité. Bien plus atroce que l'idée de sa mort. Ça peut paraître dur, mais vous n'imaginez pas l'haleine de mon chien.

J'ai également découvert par le biais de cet article l'existence de mannequins-chiens de secourisme, des objets absolument effrayant simulant un chien au bout du rouleau.

Quand il a vu le bandana, il s'est évanoui.

Celui-ci est assez réaliste, car il y a bien pire en terme de simulateurs de chiens à secourir.

Sur les sites spécialisés, des pièces de rechanges dont je ne veux pas connaître l'usage sont en vente, comme par exemple de la peau de museau en recharges.

Bref, une formation loin d'être inutile afin que vous soyez préparé et opérationnel si un jour un malheur arrive.

8e édition du championnat de tir aux armes préhistoriques | Paléosite | Saint-Césaire (Charente-Maritime)
Samedi 22 et dimanche 23 juin 2013

Direction maintenant la Charente-Maritime, où va se dérouler durant deux jours une étape cruciale du championnat européen de tir aux armes préhistoriques.

L'intérêt? Aucun. C'est ce qui en fait un loisir idéal. Les sagaies, propulseurs et arcs primitifs devaient sans doute être bien utiles au paléolithique, mais quid de leur pertinence face à un drone américain MQ-9 Reaper, piloté depuis un appartement du Montana?

Ne boudons pas notre plaisir pour autant, et participons à ce concours tout public, où la matinée sera tout d'abord dédiée au maniement de ces drôles d'engins tels que le propulseur de sagaie, qui requiert une certaine dextérité pour tuer le mammouth.

Si vous ignoriez comme moi l'existence d'une telle ligue, sachez que la magie d'Internet opérant, il est très facile de trouver des communautés de passionnés de l'arme préhistorique, et le planning complet des compétitions se déroulant dans l'Europe entière.

Ça parle technique et prochaines rencontres dans une ambiance sympathique, pédagogique et conviviale –même si parfois, comme dans tout forum qui se respecte, des clashs surviennent.

Ne citons que le terrible clash du 15 mai 2011 ayant déchiré la communauté des archers primitifs autour de l'édition d'une nouvelle série de blasons, les «blasons» étant des cibles en papier représentant un animal, et les zones à viser pour le tuer ou le blesser. Beaucoup d'enseignes proposent des modèles fréquemment mis à jour.

 

Un exemple de blason très apprécié.

Je vous laisse le soin de lire par vous-même cette violente dispute, où les utilisateurs, à tour de rôle, lancent des pavés tout aussi gros les uns que les autres dans le petit monde du blason de chasse primitive –ne citons que l'avis du forumiste Nockset:

«La moindre des choses c'est qu'au piquet l'on puisse distinguer la tête du postérieur, autant imprimer que la zone puisque semble t'il elle est la seule identifiable....... quel intérêt ?.»

Violence. France.

Fête de la musique | Partout en France | Hélas
Vendredi 21 juin 2013

Impossible de ne pas mentionner dans le cadre de cette rubrique la nouvelle édition du pire évènement culturel national ayant jamais été inventé par l'homme depuis la fête du caca: la fête de la musique. Ce grand raout remerciant l'arrivée de l'été en permettant à absolument tout le monde de partager à grand coup de décibels sa connaissance relative du solfège et sa parfaite maîtrise de l'alcool.

Vous pourrez consulter l'ensemble des évènements sur le site officiel de la Fête de la musique (du moins pour les concerts, les bastons souffrant encore d'une très mauvaise organisation). A noter l'arrivée de la nouvelle application mobile dédiée, bien pratique pour pouvoir circonscrire et éviter soigneusement les concerts de reggae ou de musique celtique dans votre quartier.

H.M.

NDLE: Ce n'est pas Pline l'Ancien, comme indiqué dans un premier temps, mais bien Polybe qui a narré la traversée d'Hannibal. Toutes nos excuses.

Henry Michel
Henry Michel (32 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte