C'est dans l'actuFrance

Boston: Le FBI avait interrogé Tamerlan Tsarnaev il y a deux ans

Forrest Wickman, mis à jour le 20.04.2013 à 12 h 25

Photo des deux suspects, fournie par le FBI.

Photo des deux suspects, fournie par le FBI.

Le FBI a confirmé vendredi soir avoir interrogé le suspect des attentats du marathon de Boston, Tamerlan Tsarnaev, en 2011, à la demande d'un «gouvernement étranger». Selon un communiqué officiel du FBI, le gouvernement étranger en question avait assuré avoir des informations selon lesquelles Tsarnaev «était un adepte de l'Islam radical» et était susceptible de quitter les Etats-Unis pour rejoindre un groupe clandestin.

L'élément clé du communiqué du FBI est celui-ci:

«Après que le FBI a pris connaissance de l'identité des deux frères, aujourd'hui, il a passé en revue ses dossiers, et établi qu'au début de l'année 2011, un gouvernement étranger lui avait demandé des informations sur Tamerlan Tsarnaev. La demande précisait qu'elle était basée sur une information selon laquelle [Tsarnaev] était un adepte de l'Islam radical, et un croyant fervent, et qu'il avait changé du tout au tout depuis 2010, se préparant à quitter les Etats-Unis pour se rendre dans la région du pays en question, et rejoindre des groupes clandestins non spécifiés.
En réponse à cette demande de 2011, le FBI avait vérifié les bases de données du gouvernement américain, ainsi que d'autres sources, pour trouver des éléments tels que des communications téléphoniques négatives, l'accès possible à des sites Internet associés à la promotion d'une activité radicale, des liens possibles avec des personnes ayant les mêmes centres d'intérêts, des voyages passés et prévus, et le parcours scolaire. Le FBI a alors aussi interrogé Tamerlan Tsarnaev et des membres de sa famille. Le FBI n'a trouvé aucune trace d'activité terroriste, domestique ou à l'étranger, et les résultats de cette enquête furent communiqués au gouvernement étranger en question à l'été 2011. Le FBI avait demandé, mais jamais reçu, des informations plus spécifiques, ou supplémentaires, de la part du gouvernement étranger.»

Forrest Wickman

Traduit par Charlotte Pudlowski

Forrest Wickman
Forrest Wickman (48 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte