C'est dans l'actuFrance

Qui est Rédoine Faïd, le prisonnier qui s'est évadé de la prison de Sequedin (Nord)?

Cécile Chalancon, mis à jour le 13.04.2013 à 12 h 35

Capture d'écran

Capture d'écran

L'évasion est «spectaculaire», selon La Voix du Nord. Ce samedi 13 avril, Rédoine Faïd a fait exploser la porte de de la prison de Sequedin (Nord), pris momentanément au moins quatre surveillants en otages et fui en voiture.

Rédoine Faïd est ce que les médias appellent une «figure du grand banditisme», «classé détenu particulièrement signalé».

20minutes rappelle que «Redoine Faïd a été arrêté en juin 2011 près de Lille car il est soupçonné d'être le maître d'oeuvre d'un projet d'attaque à main armée, qui avait coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet à Villiers-sur-Marne en juillet 2010».

Rédoine Faïd est également connu pour le livre d'entretiens sorti en octobre 2010, Braqueur, des cités au grand banditisme.

Lors de son arrestation, Le Figaro revenait sur son parcours:

«Condamné à vingt ans de prison pour plusieurs hold-up, dont celui d'un fourgon blindé à Villepinte en 1997, et incarcéré l'année suivante, ce braqueur de haut vol était notamment issu des quartiers de Creil [...].

Sorti de prison en 2009, Rédoine Faïd avait écrit un livre de témoignages [...]. Retraçant sa trajectoire de délinquant des cités ayant monté en gamme et s'inspirant du cinéma, il raconte comment il a braqué une banque comme dans Réservoir Dogs ou des fourgons blindés en mettant des masques de hockey, à l'image de Robert De Niro dans Heat. Faïd était aussi à la charnière d'un documentaire choc sur la nouvelle “voyoucratie” de banlieue, diffusé le 3 janvier [2011] sur Canal +. Fruit d'un an de tournage à hauts risques mené par le journaliste Jérôme Pierrat, fin connaisseur du crime organisé, le film a été vu par plus d'un million de téléspectateurs selon la chaîne cryptée.»


Braqueur par manuf75

Il avait également été invité sur le plateau de Lyon Capitale, pour une émission intitulée «Qui sont les nouveaux braqueurs?»:


Qui sont les nouveaux braqueurs ? par LyonCapitale

Raphaël Malkin l'avait rencontré à l'occasion de la sortie de Braqueur, des cités au grand banditisme. Un livre présenté alors comme celui d'un «repenti»:

«Mes vieux démons sont morts, désormais, je ne m’occupe que de mon présent.»

Durant l'interview, il expliquait vouloir «officialiser sa retraite» avec ce livre, une retraite qu'il imaginait bien en se reconvertissant dans le cinéma:

«Mon expérience peut servir ici. Si les scénaristes veulent s’approcher de la réalité, ils ont besoin d’une expérience comme la mienne. Je peux leur montrer ce qu’est l’école du crime.»

Quelques temps seulement après cet entretien, Rédoine Faïd était en cavale après le braquage ayant coûté la vie à la policière municipale. Il avait été arrêté près de Lille en juin 2011.

Cécile Chalancon
Cécile Chalancon (99 articles)
Editrice à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte