C'est dans l'actuFrance

Ce qu'il ne fallait pas rater après les aveux de Cahuzac

Slate.fr, mis à jour le 03.04.2013 à 20 h 03

A Cambrai le 3 avril 2013, REUTERS/Pascal Rossignol

A Cambrai le 3 avril 2013, REUTERS/Pascal Rossignol

Au lendemain des aveux de Jérôme Cahuzac, qui a reconnu dans une déclaration postée sur son blog avoir possédé un compte bancaire à l'étranger «depuis une vingtaine d'années» et avoir été pris «dans une spirale du mensonge» depuis la révélation de l'existence de ce compte par Mediapart, ce rebondissement spectaculaire et ses conséquences politiques occupent l’essentiel de l’espace médiatique national. Voici une sélection des articles, dessins et autres vidéos qu’il faut voir ou lire, si ce n’est pas déjà fait, sur le sujet.

1. Le proche de Marine Le Pen qui a ouvert le compte de Cahuzac

Selon Le Monde, «le compte suisse dont l'existence a été reconnue par l'ancien ministre a été ouvert par Philippe Péninque, un proche de la présidente du Front national, Marine Le Pen». Contacté par le journal, cet ancien avocat spécialisé dans les affaires fiscales a reconnu des liens d'amitié avec Cahuzac, à l'époque où ce dernier était chirurgien. Il lui semble aussi plausible d'être à l'origine de l'ouverture d'un tel compte, et il affirme au Monde en avoir parlé à Marine Le Pen.

» Sur Slate: Qui est Philippe Péninque, l'ex du GUD avec qui Cahuzac jouait au golf et faisait des affaires?

2. La déclaration de François Hollande

La déclaration du président de la République en réaction aux aveux de Jérôme Cahuzac a été postée sur le site de l'Elysée. Extrait:

«C'est une faute impardonnable. C'est un outrage fait à la République. D'autant que les faits reprochés sont eux-mêmes intolérables: détenir, sans le déclarer, un compte à l'étranger.»

» Sur Slate: Le verbatim complet

3. Michel Gonnelle accuse la droite

Michel Gonelle, ancien rival politique de Jérôme Cahuzac en Lot-et-Garonne et détenteur de l'enregistrement audio dans lequel l’ancien ministre du Budget évoquait un compte en Suisse, a estimé ce mercredi que ce compte avait pu être identifié dès 2008, sous le gouvernement de droite précédent. Selon lui, un «haut fonctionnaire des Douanes avait identifié le compte en 2008» et «a transmis les informations qu'il avait recueillies aux services de renseignements qui ont eu l'enregistrement bien avant tout le monde, l'ont décrypté bien avant tout le monde, et tout ceci a été mis sous l'éteignoir».

4. Le mensonge de Cahuzac et la franc-maçonnerie

Jérôme Cahuzac, franc-maçon membre du Grand orient de France, «a volontairement traîné dans la boue ce que les frères de son obédience ont de plus cher au cœur: la République et sa représentation parlementaire» selon François Koch, qui tient le blog spécialisé sur la franc-maçonnerie de L’Express. Pour preuve, le journaliste cite le blog de Gérard Contremoulin, lui-même ancien membre du «Conseil de l’ordre», qui se fait très sévère avec Jérôme Cahuzac. François Koch écrit:

«En général, les frères ont tendance à considérer que celui des leurs qui commet un délit (ou une faute) ne l’a pas commis en tant que maçon. Ils ont souvent raison. Là, le mensonge "les yeux dans les yeux" face à la République est celui d’un frère.»

5.Le dessin de Plantu paru dans le Monde daté du 4 avril 2013

6. Moscovici ne reconnait «aucune faute» (article payant)

Le ministre de l’Economie et des finances Pierre Moscovici, accusé par Edwy Plenel, le directeur de la rédaction de Mediapart, d’avoir «instrumentalisé l’administration fiscale» en faisant une demande d’entraide à l’administration fiscale suisse au moment même où une enquête préliminaire était ouverte, s’est défendu d’avoir commis une «faute» ou une «négligence». Contacté par Mediapart, il a déclaré:

«Jérôme Cahuzac avait fait une demande mal formulée auprès d’UBS. J’ai demandé de faire jouer la convention fiscale avec la Suisse. Il ne s’agissait pas d’entraver la justice, de faire une enquête parallèle. J’ai été au service de la vérité.»

7. Le coup de gueule ému de Gérard Filoche

Invité sur LCI pour parler de l'accord national interprofessionnel mardi 2 avril, Gérard Filoche, membre du bureau national du Parti socialiste, a à la place réagi aux aveux de Jérôme Cahuzac sur son compte à l'étranger. Membre de l'aile gauche du Parti, Gérard Filoche s'est indigné, visiblement ému, des mensonges de l'ancien ministre du Budget:

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte