France

Bébé tué d'une balle dans la tête en Géorgie: la mère avait déjà perdu un fils

Temps de lecture : 2 min

L’histoire est difficile à croire depuis le début, et les derniers détails la rendent encore plus étrange. La mère d’un bébé de 13 mois qui a été tué par balles dans sa poussette en plein jour jeudi 21 mars dans l’Etat de Géorgie, aux Etats-Unis, avait déjà connu une tragédie similaire. Elle avait perdu un fils à cause de la violence. Shaun Glassey, le fils de Sherry West, est mort il y a cinq ans à l’âge de 18 ans après avoir été poignardé.

Aujourd’hui, Sherry West affirme être sûre que le jeune de 17 ans que la police a arrêté est celui qui lui a fait perdre un fils pour la deuxième fois. Le garçon, accompagné d’un complice de 14 ans, aurait tiré sur le bébé après que la femme a refusé de leur donner de l’argent.

L’un des deux a apparemment tiré quatre balles, dont une a fini dans la jambe de Sherry West, avant de tirer sur le bébé dans le visage. La famille du jeune de 17 ans affirme qu’il n’était pas présent sur la scène du crime à ce moment là, rapporte Associated Press.

La police a diffusé samedi les enregistrements de trois appels aux urgences effectués juste après l’attaque. Sur l’un d’eux, on peut entendre une femme s’exclamer «Un bébé a été tué!», rapporte CNN. Aucune des personnes ayant appelé ne rapporte avoir vu la scène, bien qu’ils affirment avoir entendu les tirs.

Une femme était apparemment si choquée pendant son appel qu’elle a passé le téléphone à un passant. «Non, le bébé ne respire pas» a déclaré l’homme à l’opérateur. «On a tiré sur le bébé dans la tête?» a alors demandé l’opérateur, ce à quoi l’homme a répondu:

«Oui, pile entre les yeux.»

Sherry West a déclaré à Associated Press qu’elle espère que le procureur va requérir la peine de mort:

«Mon bébé ne reviendra jamais. […] Il a pris une vie innocente. Je veux sa vie aussi.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le chef de la police locale a déclaré que le plus vieux des deux suspects sera traité comme un adulte au cours de la procédure judiciaire. Les deux garçons sont poursuivis pour meurtre au premier degré, tandis que l’arme du crime n’avait toujours pas été retrouvée samedi soir.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio