PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Claude Bartolone élu président de l'Assemblée malgré l'abstention d'EELV

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 26.06.2012 à 18 h 12

Claude Bartolone, le 19 juin. REUTERS/Philippe Wojazer.

Claude Bartolone, le 19 juin. REUTERS/Philippe Wojazer.

A peine élu 14e président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone a déjà eu à faire face au premier couac de la majorité PS avec les Verts. 

Si le député PS de Seine-Saint-Denis a récolté 298 voix, son élection est entachée de la première discorde entre le PS et Europe Ecologie-Les Verts. Ceux-ci ont en effet décidé de voter blanc après s’être vu refuser la tête de la commission du développement durable par le PS. Cette décision aura donc coûté 16 voix au nouveau président de l’Assemblée alors que même les députés du Front de Gauche ont voté pour lui.

D’après l’AFP, le PS était d’accord pour donner à EELV une présidence de commission, mais pas celle du développement durable. Une position qui a profondément déplu aux écologistes. Noël Mamère a notamment déclaré:

«Nous réagissons très mal. Il ne faut pas que le PS se laisse bercer par l'ivresse de l'hégémonie, ça fait beaucoup après l'épisode de Bricq [l'ex-ministre de l'Ecologie mutée au Commerce extérieur].»

Denis Baupin, député EELV de Paris, a également jugé que l’accord pour les législatives entre le PS et les Verts n’avait pas été respecté. En effet, les écologistes ont perdu une dizaine de sièges aux législatives, dans des circonscriptions où un dissident PS s'est présenté.

F.J.

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte