France / Politique

Nadine Morano perd, seule contre tous

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran / France 2
Capture d'écran / France 2

Seule contre tous, face au candidat PS, face à Gérald Dahan et face au candidat FN qui avait appelé à la battre, Nadine Morano ne fait pas de miracles à Toul en Meurthe-et-Moselle. Elle est largement battue avec 44,33% des voix, contre 55,67% pour le candidat socialiste Dominique Potier, pourtant novice en la matière.

L'ancienne ministre a reconnu très tôt sa défaite et Twitter a bruissé de ses premières déclarations dès 19h: «J'ai été la cible d'une manœuvre politique et non d'un humoriste. Cela a pu fausser le résultat de ce scrutin», a t-elle déclaré devant les journalistes réunis dans son QG de Neuves-Maisons. Elle a aussi déclaré préparer une «surprise» pour 20h, comme un hommage à la «bombe atomique» que Christine Boutin avait annoncé pendant la présidentielle.

Passant en direct sur les grandes chaînes peu après 20h, Nadine Morano n'a pas évoqué sa surprise. «J'ai le sentiment du devoir accompli», a-t-elle simplement déclaré, évoquant la construction de «la plus grande centrale solaire au monde» dans sa circonscription.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters