PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Second tour: Les résultats définitifs

Cécile Dehesdin, mis à jour le 18.06.2012 à 0 h 23

Résultats, déclarations, photos... Suivez la soirée électorale avec nous.

François Fillon à Marseille en septembre 2011. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

François Fillon à Marseille en septembre 2011. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

  • En comptant le Front de gauche (qui perd son groupe parlementaire) et EELV (qui va pouvoir en constituer un), la gauche atteindrait 340 à 360 sièges. Avec deux élus, le FN va faire son retour à l'Assemblée.
  • Ségolène Royal, Marine Le Pen, Nadine Morano, Claude Guéant sont battus.
  • >> Cliquez ici pour rafraîchir l'article >>

    00h25: C'est la fin de ce live. Rendez-vous demain pour toutes nos analyses sur la nouvelle composition de l'Assemblée nationale.

    00h20: Voici les résultats définitifs communiqués par le ministère de l’Intérieur:

    PS et alliés (PRG, divers gauche) 314; Europe Ecologie Les Verts 17; Front de gauche 10; régionalistes 2; Modem 2; UMP, alliés et divers droite 229; FN 2; extrême-droite 1

    00h05: L’analyse d’Eric Le Boucher sur les résultats des élections législatives en Grèce: avec la victoire de Nouvelle démocratie, les «pénibles» Grecs restent à bord de l'euro et il va encore falloir négocier avec eux.

    >> La tragique comédie grecque continue

    00h00: L’analyse de Jean-Marie Colombani: forte d'une très solide majorité à l'Assemblée, l'exécutif se trouve parfaitement armé pour tenter de tenir sa promesse: sortir de la crise.

    >> François Hollande, l'horizon dégagé

    23h14: Ayant raté de peu l’élection dès le premier tour, François Fillon a été élu avec 56,5% des voix face à son rival socialiste Axel Kahn, qui récolte 43,5% des voix. L'ancien Premier ministre a annoncé sa victoire sur son compte Twitter à 22h50:

    23h07: Le futur doyen de l’Assemblée nationale, qui présidera en tant que tel la future Assemblée nationale, s’appelle François Scellier, et est député radical valoisien (borlooistes) de la 6e circonscription du Val d’Oise depuis 2002.

    Agé de 76 ans et connu pour le dispositif fiscal qui porte son nom (une réduction accordée aux acheteurs de biens immobiliers qui s’engagent à le louer), il a battu la socialiste Christine Neracoulis avec 50,49% des coix. Le précédent doyen, Loïc Bouvard, 83 ans, ne se représentait pas dans sa circonscription du Morbihan, que la gauche a d’ailleurs conquise.

    23h02: Marie-Geore Buffet, réélue en Seine-Saint-Denis, sera la seule des 12 candidats à l’élection présidentielle de 2007 à être présente sur les bancs de l’Assemblée nationale dans sa nouvelle composition. C’est notamment la conséquence des défaites de Ségolène Royal dans la 1ere circonscription de Charente-Maritime et de François Bayrou dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques.

    >> Une seule candidate à la présidentielle de 2007 à l’Assemblée nationale

    22h52: L'ancien ministre UMP Patrick Devedjian a été réélu de justesse dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine face au candidat du MRC Julien Landfried. «J'ai ébranlé la forteresse Devedjian, il s'en est fallu de peu» a déclaré Landfried, qui perd de 191 voix avec 49,82% des suffrages.

    22h43: L’Allemagne, vainqueur du Danemark 2-1, et le Portugal, qui s’est défait des Pays-Bas sur le même score, se qualifient pour les quarts de finale de l’Euro, où ils seront opposés respectivement à la Grèce et à la République tchèque. Les Pays-Bas, qui étaient des outsiders sérieux au début de la compétition, sont éliminés en n'ayant pas marqué le moindre point.

    22h39: La ministre déléguée aux personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti a battu l’ex secrétaire d’Etat et député sortant Renaud Muselier dans la cinquième circonscription des Bouches-du-Rhône.

    22h34: Un bulletin de Michèle Alliot-Marie portant l’inscription «Ben Ali» a été dépouillé à Biarritz, où l’ancienne ministre des Affaire étrangères a été battue, rapporte Sud Ouest. Une référence à la succession d’erreurs pendant la révolution tunisienne qui lui avaient coûté son poste.

    22h26: Pour la première fois de l’histoire, le PS aura deux députés en Alsace. En plus de la réélection d’Armand Jung à Strasbourg, Philippe Bies fait son entrée à l’Assemblée, lui aussi à Strasbourg. La gauche a même failli remporter un troisième siège dans la ville avec l’écologiste Buchmann, qui perd de peu dans la troisième circonscription du Bas-Rhin.

    >> En Alsace, la droite dans la tenaille de la gauche et du FN

    21h50: NKM est une des rescapées de la vague rose, élue avec un peu plus de 50% des voix. A ses côtés, six autres membres de l'UMP dont Jean-François Copé, Eric Woerth et Laurent Wauquiez ont été facilement élus. Mais Nadine Morano, Claude Guéant, Valérie Rosso-Debord et Michèle Alliot-Marie sont les perdants de la soirée, et Xavier Bertrand est le grand miraculé.

    >> Morano, Guéant et MAM font les frais de la vague rose

    21h40: D'après un sondage Ipsos/logica Business Consulting réalisé pour France Télévisions, Radio France, Le Monde et Le Point, le succès de la gauche à ces législatives s'explique en partie par l'adhésion très forte des Français aux premières mesures prises ou envisagées par le gouvernement, parmi lesquelles la baisse du salaire du Président et des ministres (92% d'approbation), la taxation à 75% des très hauts revenus (76%), rétablissement partiel de la retraite à 60 ans (73%)... 

    21h35: Pendant ce temps-là, en Grèce, le parti de droite Nouvelle Démocratie revendique la victoire, sans majorité absolue.

    21h28: Valérie Rosso-Debord, Claude Guéant, Nadine Morano... de nombreux «bébés-Sarko» ont échoué dans leur candidature législative.

    >> La défaite de Claude Guéant

    >> La défaite de Nadine Morano

    21h23: la benjamine de l'Assemblée nationale, qui fait partie des rares candidats FN élus, Marion Maréchal-Le Pen, dans son discours de victoire:

    «Cette victoire est surtout celle des militants qui m’ont accompagnée. Comme vous me l’avez dit il y a en politique le pire et le meilleur. Moi je n’ai vu en vous, militants du Front National, que le meilleur [...]

    J’ai toujours conservé l’envie de se battre pour le formidable peuple que nous sommes. Si les élites nous écoutaient ils verraient tout ce dont nous sommes capables, s’ils tendaient l’oreille ils comprendraient pourquoi les jeunes Français, dont je fais partie, nous rejoignent.

    De nouvelles échéances électorales nous attendent, je sais que les vauclusiens peuvent compter sur vous. 6,4 millions de Français nous ont déjà rejoints et ce n’est que le début.»

    21h07: belle soirée pour la Hollande? Les Pays-Bas ont ouvert le score dans leur match contre le Portugal avec un but de Van der Vaart à la 11e minute.

    21h04: président du think tank Terra Nova et auteur de nombreuses tribunes sur Slate.fr, le socialiste Olivier Ferrand a été élu dans la 8e circonscription des Bouches-du-Rhône.

    21h: La présidente du FN, qui a prononcé un discours de défaite, compte tout de même vérifier les opérations électorales à Hénin-Beaumont, notant que «quand il y a des maires communistes, on se méfie toujours».

    20h57: Marine Le Pen a prononcé un discours de défaite personnelle où elle souligne une victoire pour son parti:

    «Je suis privée d’un siège du fait d’un redécoupage de ma circonscription au bénéfice des socialistes, ce soir c’est à Monsieur Guéant que Monsieur Kemel peut adresser ses remerciements.

    Chacun reconnaîtra l’injustice qu’il y a, quand avec 20% des voix le Front national n’aura que 2 ou 3 députés là où EELV avec 2% des voix aura une vingtaine de députés.

    Au-delà de mon cas personnel, nous n'avons que des raisons de nous réjouir! [...] Une recomposition de la vie politique est en marche.

    L'UMP paye ses compromissions politiques, le centre disparaît, c’est dans ce paysage nouveau que nous entendons réunir une grande force d’alternative aux socialistes.

    J’appelle les Français à prendre contact avec nous [...] Pour que vive la République et pour que vive la France»

    20h45: Gilbert Collard, dans son discours de victoire, s'est targué de son futur rôle de «casse-couilles démocratique»:

    «J’aurai une mission de casse-couilles démocratique, je ne laisserai rien taire, rien passer, en restant très proche des électeurs, c’est le plus beau jour de ma vie d’avoir été élu par tout un peuple de travailleurs, ça oblige.»

    Il a précisé qu'il serait peiné si Marine Le Pen n'était pas élue, et qu'il espérait que le recompte des voix dans sa circonscription lui donnerait la victoire.

    >> Lire notre analyse de la situation à Hénin-Beaumont, où Marine Le Pen exige un recompte.

    20h33: Interrogée en direct sur France 2 pour savoir si, d'après elle, le tweet de Valérie Trierweiler avait influé sur sa défaite, la candidate battue a répondu:

    «Oh, je pense que ça n’a pas arrangé les choses, vais-je dire pudiquement.»

    20h25: François Bayrou dans son discours de défaite:

    «Je respecte la décision [des électeurs] et, béarnais parmi les béarnais, je continuerai à vivre au milieu d’eux.

    Cela va m’entraîner à changer ma forme d’engagement, à prendre le recul qui s’impose quand on n'a pas réussi à convaincre, au moins momentanément, les siens.

    La politique a besoin de valeurs, le peuple a besoin de vérité, le pays a besoin d’unité, et pour qui partagent ces convictions les adversaires sont nombreux et puissants: sectarisme cynisme illusions fausses promesses mensonges.

    Nous avons perdu une bataille mais l’heure de vérité vient: la réalité va s’imposer désormais comme un juge de paix. Il se passera peu de temps pour que le peuple français voit vers quelles impasses on l’a mené.

    Je serai et nous serons au milieu d’eux pour que vive la France.»

    >> Lire l'analyse de la défaite de Ségolène Royal contre Olivier Falorni

    20h09: Soirée mi-figue mi-raisin pour les Le Pen: Marine Le Pen, qui n'avait jamais été aussi proche de la victoire, a été battue à Hénin-Beaumont, le socialiste Philippe Kemel la devance de quelques voix. Marion Maréchal-Le Pen, en revanche, l'a emporté dans la 3e circonscription du Vaucluse. Son rival, le député UMP sortant Jean-Michel Ferrand, a reconnu sa défaite avant même 20 heures.

    >> Lire l'analyse de cette soirée électorale, où le PS et ses partenaires obtiennentt la majorité absolue à l'Assemblée

    20h03: Combien chaque parti remporte-t-il de sièges à l’Assemblée nationale?

    • D’après l’institut de sondages CSA:

    Parti Socialiste et alliés: 320 sièges

    Front de gauche : 10 sièges

    EELV : 20 sièges

    Modem : 2 sièges

    UMP : 221 sièges

    Front National : 2 sièges

    Autres : 2 sièges

    • D’après l’institut de sondages TNS Sofrès:

    Parti Socialiste/ Parti Radical de Gauche / Divers Gauche : 322 sièges

    Europe Ecologie- Les Verts : 30 sièges

    Front de Gauche : 10 sièges

    Union pour un Mouvement Populaire: 204 sièges

    Front national : entre 1 et 2 sièges

    • D’après l’institut de sondages Ipsos:

    La gauche obtient 340 sièges dont

    Parti Socialiste : 290 sièges

    Front de Gauche :13 sièges

    Mouvement républicain et citoyen : 5 sièges

    Parti radical de gauche : 12 sièges

    EELV : 20 sièges

    Modem : 2 sièges

    La droite obtient 232 sièges dont

    Nouveau centre : 15 sièges

    Union pour un Mouvement Populaire 213 sièges

    Parti radical valloisien : 4 sièges

    Front national : 2 sièges

    19h54: Ségolène Royal donne les résultats de sa circonscription avant les résultats officiels, en déclarant: 

    «Chers amis je remercie tous les charentais maritimes qui m’ont apporté leur suffrage et je regrette de ne pas leur donenr une belle victoire qui était possible pour la gauche dès le premier tour s’il n’y avait pas eu de candidat dissident.

    Le candidat qui vient d’être élu avec le soutien de l'UMP a permis à la droite de réussir son tir de barrage contre la candidate de la gauche et ce soir c’est en effet un député de droite qui est élu puisqu’il recueille j75% de voix de droite et 25% de voix de gauche [...] Le résultat de ce soir est le résultat de trahisons politiques [...] Je n'ai pas gagné cette élection mais je garde intact ma volonté à continuer à servir la Charente-Maritime.

    [...]Je continuerai donc à appuyer tous les projets du territoire en cours. J'ai mené une campagne difficle mais droite et loyale avec le sens de l'honneur et de l'engagement, au service des idées et des actions que je crois profondément justes, et je continuerai à le faire, parce que je suis animée passionnément par l'amour de la France et le bien-être des Français et je continuerai donc à peser sur les choix et sur la réussite de la politique nationale que mène le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et le président de la République.»

    19h35: Mégasurprise! Nadine Morano a annoncé aux journalistes de l'Est Républicain qu'elle leur réservait «une surprise à 20 heures». En difficulté dans sa circonscription de Meurthe-et-Moselle, Nadine Morano a lancé des appels du pied aux électeurs du FN pendant toute la semaine de l'entre-deux-tours, expliquant que c'était une question de «partage de nos valeurs».

    >> Lire notre analyse de la situation dans la #circo5405, où Nadine Morano aura besoin de gros reports de voix du FN pour gagner.

    19h21: L'AFP vient d'annoncer qu'elle mettrait à la disposition de ses clients des estimations basées sur les premiers dépouillements des bureaux de vote qui ont fermé à 18h. L'agence de presse précise qu'elle ne les diffusera pas au grand public, et que c'est à ses clients (donc les médias), de décider de le faire, ou non. Il est interdit de diffuser au grand public de telles estimations avant 20 heures, puisque l'on doit attendre que tous les bureaux de vote aient fermé. Des estimations circulent déjà dans les rédactions, mais nous ne pouvons pas vous les communiquer.

    19h18: Pendant ce temps-là, la Grèce est aussi en train de vivre sa soirée de second tour des élections législatives. Avec, d'après un récent sondage, la droite et la gauche au coude-à-coude: les votes pour la droite pro-européenne Nouvelle-Démocratie sont estimés entre 27,5% et 30,5%, contre 27% à 30% pour la gauche radicale Syriza, anti-rigueur européenne. 

    » A lire sur Slate: les raisons du vote Syriza

    19h09: Ségolène Royal se prépare à enregistrer une déclaration télévisée à 19h15, rapporte la journaliste politique de 20 Minutes Maud Pierron, sur son compte Twitter, postant une photographie du muséum d'histoire naturelle de La Rochelle

    Dans une interview publiée ce dimanche sur le site espagnol d'El Pais, Ségolène Royal semblait plutôt résignée, déclarant à propos de son rêve d'être présidente de l'Assemblée nationale:

    «C'est grillé, les grands machos ne pouvaient pas le tolérer.»

    18h58: La participation à 20h serait de 56%, et l'abstention, donc, de 44%, d'après l'Institut de sondages CSA pour ITélé. Si cette tendance se confirme, on atteindrai un record d'abstention pour un second tour d'élections législatives.

    18h48: Bien que moins actif que lors de la présidentielle, le hashtag #radiolondres reste utilisé sur Twitter pour donner des résultats ou des tendances dans différentes circonscriptions, accompagné par de nouveaux hashtags, locaux, tel #radiolarochelle ou #circo6211. On trouve également des résultats sur des sites internets francophones étrangers, notamment des sites américains en français, sur le duel de la 1ère circonscription des Français de l'étranger, qui englobe l'Amérique, entre Corinne Narassiguin et Frédéric Lefebvre.

    Cécile Dehesdin
    Cécile Dehesdin (610 articles)
    Rédactrice en chef adjointe
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte