PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Des observateurs russes pour nos législatives

Cécile Chalancon, mis à jour le 16.06.2012 à 10 h 07

Vote à Strasbourg, le 22 avril 2012. REUTERS/Vincent Kessler

Vote à Strasbourg, le 22 avril 2012. REUTERS/Vincent Kessler

Que pense la Commission électorale russe de nos élections législatives? Pierre Avril, spécialiste de la Russie pour le Figaro, nous apprend que des délégations russes, turkmènes et haïtiens étaient invitées par le ministère de l'Intérieur, du 7 au 11 juin, pour observer le scrutin et son organisation.

L'observatrice russe, Elena Doubrovina, est contente de son passage en France:

«En France, les élections se passent d'une manière transparente et la possibilité de fraudes est minimale.»

Elle apprécie le vote par Internet (une bonne idée pour les Russes vivant à l'étranger ou dans les régions éloignées) et le libre accès des candidats aux feuilles d'émargement à l'issue du vote.

En revanche, le vote par procuration lui semble source de tricherie.

Cécile Chalancon
Cécile Chalancon (99 articles)
Editrice à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte