PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Barèges, Joissains, Garraud... Les députés de la Droite populaire en difficulté

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 12.06.2012 à 16 h 01

Nicolas Sarkozy et Maryse Joissains, le 11 mars 2012. REUTEURS/POOL New.

Nicolas Sarkozy et Maryse Joissains, le 11 mars 2012. REUTEURS/POOL New.

Les députés de la Droite populaire ont su se faire entendre lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Le groupe, composé de 40 députés UMP, est connu pour ses positions très à droite. Très médiatisées, les principales têtes d'affiches de ce mouvement conserveront-elles pour autant leur sièges de députés?

Avec une dynamique à la faveur de la gauche et un score FN en forte augmentation dans leurs circonscriptions, la plupart des représentants de la droite de la droite sont en difficulté. Slate.fr analysé les résultats pour vous.

Elie Aboud

Le score de cette tête d’affiche de la Droite populaire dans la sixième circonscription de l'Hérault est une surprise. Alors qu’il avait réuni près de 47% des suffrages au premier tour des législatives en 2007, il ne fait que 33,62% cette fois-ci. Avec 29,04%, la candidate PS, Dolorès Roqué double le score de la gauche et le FN se qualifie au second tour à 22,54% (doublant au passage son score de 2007).

Comme le note Midi Libre, Elie Aboud est en danger, et le rapport de force pourrait bien voir la gauche remporter une circonscription classée à droite.

Brigitte Barèges

La députée, qui juge qu'il «serait sain pour la démocratie» que Marine Le Pen accède à l'Assemblée nationale, est elle aussi en difficulté dans la 1re circonscription du Tarn-et-Garonne. Sa concurrente socialiste a réuni 38,8% contre 32,76% pour la membre de l'UMP.

Le second tour risque d’être très compliqué, François Hollande était arrivé premier au second tour de la présidentielle dans cette circonscription et Barèges avait gagné en 2007 avec seulement 50,81% des voix. La députée sortante pâtit du score du FN (14%) qui augmenté de 10 points depuis 2007.

Jean-Paul Garraud

Vous le connaissez sûrement de nom. Il s'agit du député qui avait demandé à François Hollande de refaire son portrait officiel. Le député sortant de la 10e circonscription de la Gironde est lui aussi en difficulté. Si en 2007 il avait fait 44,66% des voix au premier tour, au second il ne l’avait emporté qu’avec 51,52%.

En 2012, Garraud a perdu près de 12 points, récupérés par le candidat Front national. Avec son score de 36,96%, le candidat socialiste Florant Boudie pourrait bien remporter cette circonscription qui a voté Hollande à la présidentielle.

Daniel Mach

C’est dans la 1re circonscription des Pyrénées-Orientales que ce présente Louis Aliot, le numéro deux du FN. Le député UMP sortant Daniel Mach avait été largement réélu en 2007 avec près de 48% des voix. La situation est différente cette fois et Mach (28,19%) est coincé dans une triangulaire avec Louis Aliot (24,11%) et le socialiste Jacques Cresta (24,58%) .

Cette configuration pourrait bien profiter à la gauche dans une circonscription qui est acquise à la droite et qui avait voté à 23,64% pour Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle.

Maryse Joissains

A première vue, la circonscription (14e des Bouches-du-Rhône), de celle qui déclarait Français Hollande «illégitime» est imperdable. En 2007, la «poissonnière d’Aix» avait été élue avec 54,4% des suffrages. Mais cette année, la donne pourrait bien être différente. Le socialiste Jean-David Ciot est arrivé en tête des suffrages au premier tour avec 35,60%.

Maryse Joissains ne réalise quant à elle que 28,54% des voix. Une baisse de près de 10 points en 5 ans qui profite avant tout au FN qui améliore son score dans les mêmes proportions. 

F. J.

Les résultats des différentes élections sont compilées sur le site de Science-Po. Revenir à l'article.

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte