France / Présidentielle

L'UMP pourrait régler son compte à François Bayrou [Les points chauds du second tour (6)]

Temps de lecture : 2 min

C'est une triangulaire qui s’annonce fatale pour François Bayrou (23,63%) dans son fief du Béarn, largement distancé par la socialiste Nathalie Chabanne (34,9%) et dont la deuxième place a tenu à moins de mille voix face à l’UMP Eric Saubatte (21,72%), qui atteint 12,5% des inscrits.

Ce dernier ayant décidé de se maintenir, la victoire de la gauche est quasiment certaine, sauf improbable mouvement pro-bayrouiste des électeurs UMP: les seules réserves de voix se situent du côté d’EELV, du Front de gauche et du Front national… Une défaite probable qui mettrait fin à 26 ans de présence ininterrompue à l’Assemblée nationale pour le président du Modem.

Bayrou «a pris des décisions personnelles à contre-courant de la France et de la circonscription. Aujourd'hui, il en assume clairement les conséquences», a asséné Saubatte lundi matin, bien décidé à ne pas faire de cadeau à celui qui a apporté son vote, à titre personnel, à François Hollande le 6 mai.

Les résultats complets de la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters