France / Politique

A Hénin-Beaumont, Marine Le Pen n'a jamais été si proche de la victoire [Les points chauds du scrutin (5)]

Temps de lecture : 2 min

Des 577 circonscriptions de France, c’était la plus suivie au premier tour, et elle le restera au second tant le symbole est grand: avec plus de 42% des voix, Marine Le Pen a des chances d’être élue députée à Hénin-Beaumont. Elle distance de près de vingt points le socialiste Philippe Kemel (23,5%), qui a éliminé Jean-Luc Mélenchon (21,5%).

Un sondage Ifop-Fiducial publié la semaine dernière donnait bien Kemel à 57% au second tour en cas de duel face à Le Pen, mais c’était avec une extrême droite à 37% au premier… Aussi bien aux législatives de 2007 (+17 points pour Le Pen entre les deux tours) qu’aux municipales partielles de 2009 à Hénin-Beaumont (+8 points pour Steeve Briois, le lieutenant de Le Pen) ou aux cantonales 2011 à Montigny-en-Gohelle (+9 points pour Briois), le FN a toujours connu des poussées substantielles entre les deux tours sur ce territoire du Pas-de-Calais.

Cela sera-t-il encore le cas face à un front républicain qui a vu le candidat MoDem (soutenu par l'UMP) Philippe Urbaniak appeler à «empêcher l'entrée à l'Assemblée nationale» de la dirigeante frontiste?

>>Les résultats complets de la 11e circonscription du Pas-de-Calais.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters