PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Le FN veut faire battre Kosciusko-Morizet [Les points chauds du second tour (2)]

Slate.fr, mis à jour le 15.06.2012 à 18 h 37

En première ligne pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, dont elle était la porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet était présentée comme une des personnalités les plus menacées de la majorité sortante.

A raison: l’ancienne ministre sort bien du premier tour en tête (39,5%) mais avec seulement trois points d’avance sur le socialiste Olivier Thomas (36,3%).

Ce dernier dispose de 8% de réserves de voix du côté du Front de gauche et d’EELV, alors qu’à droite l’essentiel des réserves se situe du côté du FN, que NKM qualifiait l’an dernier de «Front antinational» dans un livre, et qu’elle appelait à battre en cas de second tour PS/FN en mars.

L’heure de la vengeance semble venue du côté du parti frontiste: «Elle voulait qu'un socialiste soit élu, et bien nous allons faire en sorte que ses voeux soient entendus», a lancé Marine Le Pen sur BFM TV lundi matin, avant d'appeler clairement au cours d'un point presse ses électeurs à voter PS.

Dans la semaine de l'entre deux tours, la candidate du FN a fait diffuser par ses militants un tract appelant à faire battre NKM en votant socialiste. Une intitiative locale, selon son parti, qui lui a demandé de ne plus les distribuer... 

Les résultats complets dans la 4e circonscription de l'Essonne.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte