PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Législatives: on vote ce week-end chez les Français de l'étranger et en Polynésie

Cécile Dehesdin et Jean-Marie Pottier, mis à jour le 02.06.2012 à 9 h 37

Un planisphère gravé dans le sol à Lisbonne (Portugal). REUTERS.

Un planisphère gravé dans le sol à Lisbonne (Portugal). REUTERS.

Une semaine avant les autres, les électeurs polynésiens et les Français de l’étranger sont convoqués aux urnes, samedi 2 et dimanche 3 juin, pour le premier tour des législatives. Les électeurs de Polynésie et du continent américain voteront samedi, les autres dimanche.

Pour la première fois, les expatriés élisent leurs députés, après une révision constitutionnelle qui leur a attribué onze sièges en 2008. Le 6 mai, François Hollande était majoritaire dans trois circonscriptions: la gauche paraît quasi-assurée de remporter les sièges des circonscriptions Allemagne/Europe centrale et de l’Est et Afrique francophone/Afrique de l’ouest, où elle était déjà majoritaire en 2007; elle peut aussi raisonnablement espérer l’emporter dans la circonscription Royaume-Uni/Irlande/Scandinavie, où le nouveau président dépassait 53% au second tour là où Ségolène Royal avait échoué de peu sous les 50% en 2007.

Elle peut aussi fonder des espoirs sur des circonscriptions comme Amérique du Nord ou Bénélux, où Nicolas Sarkozy a dépassé 53% mais où la droite part très divisée. On pourrait donc arriver à un rapport de force assez proche de celui qui existe au Sénat, où huit des douze sénateurs des Français de l’étranger appartiennent à l’UMP et quatre au PS.

A gauche, les candidats sont des élus de l’Assemblée des Français de l’étranger et une des onze circonscriptions a été attribuée à EELV (celle d’Amérique du sud, avec Sergio Coronado, ancien directeur de la communication d’Eva Joly), là où la droite a misé sur plusieurs anciens ministres: Frédéric Lefebvre en Amérique du nord, Marie-Anne Montchamp dans le Bénélux, Thierry Mariani en ex-URSS/Asie/Océanie.

La principale inconnue du scrutin sera la participation, l’électorat des Français de l’étranger participant traditionnellement beaucoup moins (40% environ à la présidentielle). Environ 130.000 des 1,1 millions d’électeurs ont déjà voté par internet, malgré de nombreux bugs, et 70.000 ont voté par correspondance.

Selon le Quai d’Orsay, contacté par Slate.fr, les résultats du premier tour ne devraient pas être connus dimanche mais plutôt lundi ou mardi. Un délai qui s’explique par le temps nécessaire pour rassembler par circonscription les résultats de tous les pays —la 11e, celle où se présente Thierry Mariani, en regroupe à elle seule 49.

C.D. et J.-M.P.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte