PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Fronde des élus PS du Pas-de-Calais après l'exclusion de Jean-Pierre Kucheida

Delphine Dyèvre, mis à jour le 01.06.2012 à 16 h 26

Daniel Percheron, président du Conseil régional Nord-Pas de Calais, le 26 septembre 2009  / fédération PS Pas-de-Calais via Wikimedia Common

Daniel Percheron, président du Conseil régional Nord-Pas de Calais, le 26 septembre 2009 / fédération PS Pas-de-Calais via Wikimedia Common

Rien ne va plus dans la douzième circonscription du Pas-de-Calais. Après s’être fait exclure du Parti socialiste pour dissidence, Jean-Pierre Kucheida ne compte pas en rester là.

Ce 30 mai au soir, à Annequin (ville où Hollande avait lancé sa campagne pour la primaire), fier du soutien de Daniel Percheron, président du conseil régional, il s’en est pris à «l’escroc Montebourg», qu’il juge responsable des soupçons de corruption qui pèsent sur lui. Il n’a pas non plus ménagé Martine Aubry, comme le rapporte la Voix du Nord:

«Il n'y a plus qu'une personne qui décide. Si encore on n'était que deux à être exclus, mais des dizaines et des dizaines de socialistes le sont parce qu'ils ne plaisent pas à la tsarine.» 

Il n’est pas le seul, le suppléant du maire de Liévin, Yves Dupont, également exclu, a également fustigé la première secrétaire du PS, selon Nord Éclair:

«Elle ne supporte pas que Daniel Percheron soit encore président de région alors qu'elle veut placer un de ses proches!»

Pour sa part, Martine Aubry «regrette tout en assumant» le choix du PS, selon la Voix du Nord:

«Ce fut une décision vraiment pas facile de ne pas donner l'investiture à Jean-Pierre Kucheida.»

Que se passera-t-il en cas d'élection?

Au niveau politique, l’exclusion de Jean-Pierre Kucheida pourrait poser de sérieux problèmes, comme le souligne le quotidien du Nord-Pas-de-Calais. Si ce dernier est élu, sachant qu’il part favori, qu’adviendra-t-il des conseillers municipaux PS qui continueront de le soutenir?

Et que se passera-t-il si le maire de Liévin est réélu dans sa circonscription et est reconnu coupable d’abus de biens sociaux? Sachant qu’en tant que député il bénéficie d’une immunité parlementaire, sera-t-elle alors levée?

D.D.

Les candidats et les enjeux dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais.

Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre (57 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte