France / Politique

Succession à droite: Juppé se sent-il «prêt» pour la présidence de l'UMP?

Temps de lecture : 2 min

Alain Juppé sortant de l'Elysée. REUTERS/Philippe Wojazer
Alain Juppé sortant de l'Elysée. REUTERS/Philippe Wojazer

Dans une interview parue jeudi 31 mai dans Paris Match, l'ancien Premier ministre Alain Juppé se positionne à son tour dans la compétition pour reprendre la tête de l'UMP. Il se dit, écrit la rédactrice en chef de Paris Match sur Twitter, «prêt pour la présidence UMP».

Mais sur France Info, le même Juppé a fermement démenti avoir tenu les propos que lui prête l'hebdomadaire, auquel il aurait déclaré à propos de Jean-François Copé et de François Fillon: «Pour l'instant je les laisse s'écharper entre eux, mais je vais me lancer, je suis le plus capé, il n'y a pas photo».

«Je démens formellement ces propos, je ne me retrouve absolument pas dans cet article [...] C'est surtout en parfaite contradiction avec ce que j'essaie de faire depuis l'élection présidentielle: rassembler notre famille politique pour gagner les élections législatives.»

Il y a quelques jours, François Fillon avait tiré le premier en déclarant que l'UMP n'avait plus de leader naturel depuis la défaite de Nicolas Sarkozy.


Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters