Direct Live / France / Presidentielle

Sylvie Andrieux, députée PS des Bouches-du-Rhône, renvoyée en correctionnelle

Temps de lecture : 2 min

Sylvie Andrieux, députée PS sortante de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône, a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Marseille dans une affaire de détournement de fonds publics mercredi 30 mai selon des sources proches du dossier, rapporte l’AFP.

L'ancienne vice-présidente de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca), députée depuis 1997 et candidate à sa réélection, est accusée d’avoir distribué des subventions du conseil régional à des associations fictives de sa circonscription à des buts de clientélisme électoral, rapporte La Provence. Elle pourrait être jugée dès l’automne en compagnie de 21 autres prévenus. Sylvie Andrieux avait été mise en examen le 9 juillet 2010 dans cette affaire qui porte au total sur le détournement de 700.000 euros d’argent public.

Cette affaire vient s’ajouter à la crise que connaît le Parti socialiste dans les Bouches-du-Rhône, où Jean-Noël Guérini est notamment mis en cause dans une affaire concernant les marchés publics de ramassage des déchets.

Voir la liste des candidats de cette circonscription

Slate.fr

Newsletters

La cérémonie d'adieu à Mandela en direct et sans les commentaires des télévisions

La cérémonie d'adieu à Mandela en direct et sans les commentaires des télévisions

La cérémonie d'hommage à Nelson Mandela débute vers 10h30, ce mardi. Si vous n’avez pas envie d’écouter les commentaires bavards des chaînes de télévision, nous vous conseillons de suivre le direct, depuis le stade de Soweto, en son naturel, avec...

Sauf immense surprise, la gauche ne sera pas majoritaire au Congrès

Sauf immense surprise, la gauche ne sera pas majoritaire au Congrès

Selon une ...

L'Express répond aux attaques de Jean-Luc Mélenchon

L'Express répond aux attaques de Jean-Luc Mélenchon

Le candidat du Front de gauche à Hénin-Beaumont a qualifié le journal de «proche du FN du fait de ses lecteurs» et de fasciste, et un de ses journalistes d'«espion».

Newsletters