Présidentielle 2012 live directFrancePresidentielle

Jean-Pierre Kucheida exclu du PS pour dissidence

Slate.fr, mis à jour le 30.05.2012 à 10 h 22

Le siège du PS, rue de Solférino à Paris. REUTERS/Charles Platiau.

Le siège du PS, rue de Solférino à Paris. REUTERS/Charles Platiau.

La décision était attendue, d’autant que Martine Aubry avait pris position en ce sens le matin même sur RMC-BFM TV: le député-maire de Liévin Jean-Pierre Kucheida a été exclu du PS par le bureau national qui s’est tenu mardi 29 mai au soir, en raison de sa candidature dissidente aux législatives dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais.

«Il s'agit d'une règle statutaire. La question n'a pas suscité de débats particuliers», a expliqué à La Voix du Nord le secrétaire national à l'animation des fédérations Alain Fontanel, tandis que le porte-parole du parti pour les législatives David Assouline a expliqué à Nord Eclair qu’il s’agissait d’une procédure «tout à fait normale».

La Voix du Nord se fait l’écho des interrogations de plusieurs élus face à la non-investiture de Kucheida en raison des soupçons d'abus de biens sociaux qui pèsent sur lui. «Où sont les preuves de la justice ?», s'interroge le député-maire de Lens Guy Delcourt, selon qui tout est allé «trop vite». Le maire de la commune de Wingles, Gérard Dassonvalle, dénonce lui un «règlement de comptes». Interrogée par Nord Eclair, la première secrétaire fédérale du Pas-de-Calais, Catherine Génisson, a réservé ses commentaires pour l’après-législatives.

C’est d’ailleurs de Wingles qu’est élu le candidat investi par le parti face à Kucheida, Nicolas Bays, 35 ans. En 2007, le député sortant, qui occupe son siège depuis 1981, avait été élu avec près de 70% des voix au second tour.

Le parquet de Lille a ouvert en mars une enquête sur l’utilisation par Kucheida de la carte bleue d’un bailleur social, la Soginorpa, pour régler des dépenses personnelles. Il a également été accusé par l’ancien maire d’Hénin-Beaumont Gérard Dalongeville, dans son livre Rose Mafia, d’être au centre d’un système de financement public frauduleux, la section de Liévin étant la première de France en nombre d’adhérents.

L’AFP précise par ailleurs que quatre autres exclusions ont été prononcées mardi soir, dont celle de Gilda Hobert, suppléante socialiste de Thierry Braillard (PRG), qui se présente dans la 1re circonscription du Rhône face au candidat EELV soutenu par le PS, Philippe Meirieu.

Les candidats et les enjeux dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte