France / Politique

Jean-Pierre Kucheida, candidat dans le Pas-de-Calais, pourrait être exclu du PS

Temps de lecture : 2 min

Le siège du PS, rue de Solférino à Paris. REUTERS/Charles Platiau.
Le siège du PS, rue de Solférino à Paris. REUTERS/Charles Platiau.

Le PS pourrait exclure Jean-Pierre Kucheida, candidat dissident aux législatives dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais. En effet, selon La Voix du Nord, la question sera posée ce mardi lors de la réunion hebdomadaire du bureau national à Solférino.

Le PS n’a pas investi le député-maire de Liévin, indétrônable depuis 1981, à cause d’«"irrégularités" relevées dans la section» locale. Sur RMC-BFM TV, Martine Aubry, première secrétaire du PS, s’est dite mardi matin en faveur de son exclusion.

Catherine Génisson, première secrétaire fédérale du département et membre du bureau national, a également rappelé que quand il y a des soupçons de corruption, l’exclusion du parti, «c'est la règle».

Le PS a investi il y a deux semaines Nicolas Bays, conseiller municipal de la commune de Wingles. Face à lui, Kucheida bénéficie toujours de soutiens locaux forts, sans oublier qu'il a été élu en 2007 avec près de 70% des voix au second tour.

Les candidats et les enjeux dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters