PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Henri Guaino, un candidat timide dans une campagne difficile

Slate.fr, mis à jour le 29.05.2012 à 10 h 49

Henri Guaino, au forum d’été du Medef, le 1er septembre 2011. REUTERS/Charles Platiau

Henri Guaino, au forum d’été du Medef, le 1er septembre 2011. REUTERS/Charles Platiau

Henri Guaino, l’ancienne plume de Nicolas Sarkozy, aujourd’hui candidat dans la troisième circonscription des Yvelines, est méconnaissable. Celui dont l’Elysée redoutait les colères a la voix qui tangue devant les cent cinquante militants réunis à Clayes-sous-Bois pour son discours de campagne du jeudi 24 mai, rapporte le Monde.

Il s’en explique:

«C'est toujours difficile de démarrer une campagne, c'est toujours difficile de commencer une nouvelle vie. Il n'est jamais simple de tourner une page comme celle que je viens de tourner.»

Dans les rues de la ville, bien qu’ayant ôté la cravate, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy n'est pas à son aise, il ose à peine tendre ses tracts aux quelques passants, qui ne le reconnaissent pas. 

Parachuté dans cette circonscription où il n’avait jamais mis les pieds auparavant, mais qui a voté à 63% pour Sarkozy au second tour de la présidentielle, l'ancien conseiller spécial de l'ancien chef de l'État devrait être logiquement favori. Mais il devra faire face à plusieurs dissidents, dont Olivier Delaporte, maire UMP de La Celle-Saint-Cloud depuis quinze ans. 

Les candidats et les enjeux dans la 3e circonscription des Yvelines.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte