PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

L'avion d'Hollande frappé par la foudre: ça arrive souvent?

Slate.fr, mis à jour le 15.05.2012 à 18 h 45

Capture d'écran de BFM TV

Capture d'écran de BFM TV

L'avion qui emmenait François Hollande à Berlin pour un dîner avec la chancelière allemande Angela Merkel a été touché par la foudre mardi 15 mai et a dû regagner l'aéroport de Villacoublay d'où il était parti. Le président français a décollé peu après à destination de la capitale allemande à bord d'un autre avion.

Les avions sont-ils souvent frappés par la foudre? Oui répondait USA Today en 2009. «La foudre frappe souvent les avions. En fait, en moyenne, chaque avion de ligne aux Etats-Unis est frappé une fois par an par la foudre», rapportait le quotidien américain. Mais les éclairs sont très rarement la cause d'accidents. La raison est simple: les avions de ligne sont faits en grande partie d'aluminium, un très bon conducteur électrique. La foudre passe donc le long du fuselage de l'avion et repart dans l'air. En revanche, l'éclair peut momentanément éblouir le pilote.

A l’époque du crash du vol Rio-Paris en 2009, la foudre avait été évoquée comme un des facteurs possibles ayant mené à l’accident. Un pilote de ligne d’Air France nous avait alors expliqué ce qui se passait à l’intérieur de l’avion dans un tel cas:

«A titre personnel, j'ai été frappé deux fois par la foudre en 10.000 heures de vol, sur un Boeing 727 et sur un A320 en approchant de Londres entre deux gros cumulus. A chaque fois, le vacarme est énorme, mais il n'y a aucune séquelle sur l'avion. Tout pilote traverse des zones de turbulences intenses, qui l'empêchent même parfois de lire les instruments de bord. La seule chose à faire dans ces moments est d'attendre que ça passe.»

En 1962, un éclair a fait exploser le fuel dans un réservoir d'un Boeing 707 de la Pan American, causant un crash et 81 victimes. Cet accident avait entraîné de nouvelles régulations pour qu'une étincelle ne puisse plus enflammer le fuel ou les vapeurs de fuel dans les avions de ligne.

Dans les années 1980, un programme de recherche de la Nasa a envoyé un avion F-106B à travers 1.400 orages. Frappé à plus de 700 reprises par la foudre, l'appareil n'a pas subi de dégradations, mais les données ont montré que les éclairs pouvaient endommager les systèmes électroniques. Là encore, de nouvelles régulations ont imposé une protection anti-tonnerre des systèmes électroniques.

Malgré tout, les pilotes essaient d'éviter orages et éclairs. Selon les recherches du journaliste américain, le dernier accident causé en Europe ou aux Etats-Unis par la foudre remonte à 1981.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte