PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Jean-Marc Ayrault pourrait perdre Matignon pour une affaire datant de 1997

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 09.05.2012 à 18 h 12

François Hollande et Jean-Marc Ayrault en janvier 2012 Stephane Mahe / Reuters

François Hollande et Jean-Marc Ayrault en janvier 2012 Stephane Mahe / Reuters

Jean-Marc Ayrault passera-t-il à côté de Matignon à cause d’une affaire datant de 1997? C’est L’Express qui relève l’information repérée par Art Goldhammer, un universitaire américain spécialiste de la France. Le maire de Nantes, avec Martine Aubry, est actuellement fortement pressenti pour le poste de Premier ministre du futur gouvernement socialiste. 

Dans une interview donnée au JDD le 14 avril dernier, François Hollande indiquait qu’il n'aurait «pas autour de [lui] à l’Elysée des personnes jugées et condamnées». Une intention louable, sauf que Jean-Marc Ayrault a été condamné en 1997 à 6 mois avec sursis pour favoritisme. Il avait à l’époque accordé sans appel d’offres le marché d’impression du journal municipal nantais.

Les opposants du député-maire se sont immédiatement emparés de l’affaire, relayant l’information via les réseaux sociaux. La condamnation de Ayrault ne semble en tout cas pas avoir gêné les Nantais. En 2008, le socialiste avait été réelu dès le premier tour avec 55,71% des suffrages pour un quatrième mandat.

Au PS, on se montre serein, assurant que «cette affaire est connue de tous». Mais comme le note L’Express, dans la même interview au JDD, Hollande avait affirmé «vous pourrez me rappeler cette déclaration si je venais à y manquer».

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte