PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Que fait-on le soir du second tour quand on a perdu au premier?

Olivier Clairouin, mis à jour le 06.05.2012 à 23 h 47

Entre plateau télé, réunion au QG et… rien, nous avons demandé aux huit candidats éliminés ce qu’ils feront le 6 mai au soir.

Philippe Poutou. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Philippe Poutou. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Mettre au point sa soirée électorale du second tour lorsque l’on n’a pas dépassé le stade du premier, c’est un peu comme s’escrimer à trouver quelque chose de bien à faire le soir du Nouvel an.

Pas facile en effet de fignoler un programme intéressant quand on est hors course: la rétine médiatique s’est détournée et la parole est monopolisée par les deux candidats restants. Passe-t-on la soirée chez soi ou avec ses militants? Faut-il faire un commentaire ou vaut-il mieux se taire?

Le soir du second tour, voilà ce que feront les huit candidats éliminés au premier tour.

Télé et team LO – Nathalie Arthaud

A Lutte Ouvrière, on est plutôt franc: les résultats du second tour, on s’en fout complètement. «La configuration politique va sans doute changer, mais la vie des travailleurs dépend assez peu de cette configuration politique», explique-t-on chez Nathalie Arthaud. Du coup pas de repas saucisson-pinard comme à l’espace Charenton lors du premier tour, mais une petite soirée simple avec l’équipe de campagne au siège du parti, à Pantin (93).

«Soirée de travail» – Marine Le Pen

Bardé de ses 17,9% le 22 avril, le Front national a été particulièrement courtisé dans l’entre-deux-tours. Au QG de Marine Le Pen, on se défend néanmoins de tout triomphalisme. Dimanche sera «une soirée de travail» sans militants, organisée non pas à l’espace Equinoxe comme au premier tour, mais au Carré, le siège du parti. La présidente du FN passera sa soirée à répondre aux sollicitations des médias.

Le dîner entre amis – Jacques Cheminade

Le pourfendeur de Wall Street ne va pas simplement «lire un bon bouquin», comme on nous l’avait dit dans un premier temps. Jacques Cheminade, qui a affiché jeudi son soutien pour François Hollande, est invité à dîner «chez un ami d'HEC qui s’intéresse beaucoup à ce qu’il fait». Le candidat de Solidarité et Progrès fera donc un peu comme tout le monde: il assistera aux résultats au chaud, devant la télé.

Une décla et au lit – Jean-Luc Mélenchon

Le leader du Front de gauche s’est particulièrement fait entendre pendant l'entre-deux-tour (défilé du 1er mai, rassemblement place Stalingrad le 4), appelant à se mobiliser «contre Sarkozy». Jean-Luc Mélenchon n'a cependant pas de coup d’éclat particulier prévu pour ce dimanche soir.

Dans un premier temps, on nous avait indiqué que l’ancien sénateur devait se contenter d’une «déclaration, rien de plus» depuis l’Usine, son QG de campagne situé aux Lilas (93). Cependant, Jean-Luc Mélenchon a finalement répondu aux questions des journalistes, sur le plateau de France 2.*

Afficher sa solidarité – Eva Joly

Eva Joly ayant clairement appelé à voter pour François Hollande, et leurs partis ayant passé un accord pour les élections législatives, l’ancienne magistrate ne pouvait faire l’économie d’une apparition publique aux côtés du candidat socialiste. En cas de victoire de ce dernier, elle sera donc présente avec lui, ce dimanche place de la Bastille.

Avec les militants locaux - Philippe Poutou

Retour aux fondamentaux pour le candidat du NPA. Cette fois pas de librairie parisienne d’extrême gauche mais une soirée passée en compagnie de la section girondaine du parti, à Bordeaux. On lui avait bien proposé de venir passer la soirée électorale avec nous à Slate, mais Philippe Poutou a préféré rester au contact des militants.

Organisation sur le pouce – François Bayrou

Du côté de François Bayrou, on n’a décidé que vendredi, en fin d’après-midi, ce qui allait se dérouler dimanche soir. Le président du Modem, qui a déclaré voter pour François Hollande à titre personnel, sera au siège du parti, à Paris, en compagnie des militants qui souhaitent venir et d’une partie de son état major, présent pour répondre aux interrogations de la presse. Quant à une éventuelle déclaration, «ça se décidera sur le moment».

La page blanche – Nicolas Dupont-Aignan

Malgré nos relances, l’équipe de campagne de Nicolas Dupont-Aignan n’est pas parvenue à savoir auprès du président du parti ce qu’il fera ce dimanche soir. On vous laisse imaginer.

O. C.

*MàJ 23h30

Olivier Clairouin
Olivier Clairouin (23 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte