France / Politique

Nicolas Sarkozy envoie une lettre à François Hollande l'accusant de mensonge

Temps de lecture : 2 min

Capture de la lettre de Nicolas Sarkozy à François Hollande, le 3 mai 2012.
Capture de la lettre de Nicolas Sarkozy à François Hollande, le 3 mai 2012.

Comme promis, le chef de l'État a bien envoyé une lettre à François Hollande au lendemain du débat télévisé du second tour.

Publiée sur le site de La France Forte et datée du 3 mai 2012, cette dernière –adressée à «Monsieur le Député»– accuse une nouvelle fois le candidat socialiste de mensonge.

Pendant le débat, François Hollande a nié avoir affirmé vouloir se séparer de tous les magistrats nommés par le président sortant:

Nicolas Sarkozy: c'est le même François Hollande qui (...) dit : "Je ne garderai aucun des magistrats, aucun des policiers, aucun des préfets..."

François Hollande: Vous avez fait une erreur d'interprétation, vous n'étiez pas dans les réunions apparemment.

Nicolas Sarkozy: ... aucun des préfets qui ont travaillé au côté de Nicolas Sarkozy.

François Hollande: Est-ce que vous avez une phrase là-dessus?

Nicolas Sarkozy: Pas une, plusieurs.

François Hollande: Donnez-les-moi.

Nicolas Sarkozy: Je vous les enverrai demain par un courrier que je vous ferai porter.

François Hollande: Ceux qui me suivent savent que je n'ai jamais prononcé de telle phrase.

Nicolas Sarkozy: Vous avez dit que tous ceux qui avaient travaillé avec la majorité sortante, parce que pour vous c'est déjà fait, vous ne travaillerez pas avec eux.

François Hollande: Non.

Or, dans une déclaration à BFM TV, reprise dans sa lettre par Nicolas Sarkozy le candidat socialiste avait affirmé:

«Aucun de ceux qui aujourd'hui exercent des responsabilités et qui sont loyaux n'ont à s'inquiéter. Mais en revanche, ceux qui sont liés à ce système auront forcément à laisser la place à d'autres.»

Newsletters

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters