PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Bayrou vote Hollande mais ne donne pas de consigne à ses électeurs

Slate.fr, mis à jour le 03.05.2012 à 19 h 40

Comme en 2007, il ne donne pas de consigne de vote. Contrairement à 2007, il choisit l’un des deux candidats: François Bayrou a annoncé, jeudi 3 mai, qu’il laissait la liberté de vote à ses électeurs mais qu’il voterait pour François Hollande au second tour.

Le président du MoDem a expliqué que l’existence de «sensibilités diverses» au sein de son courant politique, confronté au «choix impitoyable de la bipolarisation», rendait difficile d’exprimer une consigne de vote. «Je ne donnerai pas de consigne générale de vote. […] Chacun de mes électeurs s’exprimera en conscience», a-t-il donc conclu, avant de passer à l’évocation de sa situation personnelle, au vu de «l’évolution du second tour de l’élection présidentielle». Ce sera donc François Hollande, face à un Nicolas Sarkozy qui s’est livré à une «course-poursuite à l’extrême droite» dans laquelle les centristes ne reconnaissent pas leurs «valeurs».

L’ancien ministre de l’Education nationale avait obtenu 9,13% des voix au premier tour, plus de deux fois moins qu’en 2007 (18,57%). A l’époque, il n’avait pas donné de consigne de vote mais avait affirmé qu’il ne voterait pas Sarkozy. Il avait expliqué par la suite avoir voté blanc.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte