France / Politique

Sondages: après le débat Hollande l'emporte toujours

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy et François Hollande durant le débat du second tour, le 2 mai 2012. REUTERS/POOL New
Nicolas Sarkozy et François Hollande durant le débat du second tour, le 2 mai 2012. REUTERS/POOL New

Même s’il l’on sait que le débat de l’entre-deux-tours n’a que peu d’impact sur le vote de la population, LH2 et Yahoo! ont décidé de faire un sondage sur le sujet. A la suite du débat, ils ont donc interrogé un panel de 498 individus ayant suivis le débat télévisé qui a opposé Nicolas Sarkozy à François Hollande. Les questions concernaient l’image des candidats, les thématiques et l’impact sur les intentions de vote.

Hollande l’emporte sur l’image. Il est jugé beaucoup plus sympathique, un peu plus sérieux, plus proche des préoccupations des personnes interrogées, plus sincère et plus rassurant. Même s'il faut noter que pour ce dernier thème, le «ni l'un, ni l'autre» atteint les 27%.

De son côté, Nicolas Sarkozy est jugé un peu plus crédible, plus compétent et largement plus dynamique que son adversaire.

Au niveau des thématiques, c’est le chef de l’Etat qui sort vainqueur quand il s’agit des retraites, de l’économie, de l’Europe, de la maîtrise des dépenses publique, de l’immigration, de la réduction de la dette ou encore du rôle de la France à l’international. Sur ce dernier thème, c'est sans doute sa stature de chef de l'Etat qui a joué, explique Yahoo.

François Hollande est quant à lui jugé meilleur sur les sujets concernant la lutte contre les inégalités sociales, l’éducation, le pouvoir d’achat ou encore l’emploi. Ces deux derniers thèmes étaient pourtant les thématiques phares de la campagne du président sortant en 2007.

De manière générale, le candidat PS est jugé un peu plus convaincant que le président sortant: 45% contre 41%. Interrogés avant et après le débat, conformément à ce que l’on observe traditionnellement, les intentions de vote ne changent pas: 52% pour François Hollande et 48%.

Selon le dernier baromètre OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro/LCI, le débat n'a pas non plus fait changer d'opinion son panel de 2.101 personnes. Ce que Bruno Jeambart, directeur des études d'Opion Way, confirme:

«Nous avons interrogé un peu plus de la moitié de notre échantillon avant le débat, et un peu moins de la moitié après, et nous n'avons pas constaté de différence significative entre les deux parties de l'enquête.»

D'après ce sondage fait entre le 2 et 3 mai, François Hollande l'emporte avec 52,5% des intentions de vote, contre 47,5% pour Nicolas Sarkozy. Ce dernier gagne cependant 1,5 point par rapport à la précédent enquête, selon Le Figaro. Le directeur des études d'Opion Way explique cette remontée:

«Le petit resserrement que l'on constate est dû à l'assez bonne mobilisation, depuis une semaine, du socle de l'électorat de Nicolas Sarkozy

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters