France / Politique

Sarkozy-Hollande: le match des économistes

Temps de lecture : 2 min

DIX-NEUF ÉCONOMISTES ONT ÉCRIT UNE TRIBUNE DANS Le Monde pour apporter leur soutien à Nicolas Sarkozy. Ils estiment que, même si «le bilan reste en deçà des plus hautes espérances», «il faut savoir gré à Nicolas Sarkozy et François Fillon d'avoir mené [autant de réformes] de front».

Et de conclure:

«Pour améliorer la vie de ses citoyens, compter dans le monde et rester à la hauteur de ses engagements internationaux, la France doit encore se moderniser profondément. Ni de droite ni de gauche, la science économique aide à délibérer les choix, et elle a informé le nôtre: des deux candidats, Nicolas Sarkozy nous semble le mieux capable de prendre l'avenir à bras-le-corps.»

Les signataires de la tribune ne sont pas des économistes très connus, là où François Hollande a eu le soutien d'une quarantaine d'économistes, dont des pointures comme Philippe Aghion, Daniel Cohen, Elie Cohen, Thomas Piketty.

On trouve notamment chez les soutiens de Nicolas Sarkozy un de ses conseillers, Bernard Belloc (pour l'enseignement et la recherche), ainsi que Dominique Roux, membre du Cercle des économistes et accessoirement père de Valérie Pécresse. Un confidentiel du Figaro affirmait le 25 avril que certains membres du Cercle des économistes vivaient mal le soutien à François Hollande de leur patron, Jean-Hervé Lorenzi, qui a signé la tribune pour le candidat socialiste.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait pu compter sur l'appui de l'économiste reconnu Olivier Blanchard. Impossible cette année, puisqu'Olivier Blanchard est depuis 2008 devenu chef économiste au FMI, et qu'il respectera probablement à ce titre un devoir de réserve.

C. D.

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters