France / Présidentielle 2012 live direct / Presidentielle

Sarkozy-Hollande: le match des économistes

Temps de lecture : 2 min

DIX-NEUF ÉCONOMISTES ONT ÉCRIT UNE TRIBUNE DANS Le Monde pour apporter leur soutien à Nicolas Sarkozy. Ils estiment que, même si «le bilan reste en deçà des plus hautes espérances», «il faut savoir gré à Nicolas Sarkozy et François Fillon d'avoir mené [autant de réformes] de front».

Et de conclure:

«Pour améliorer la vie de ses citoyens, compter dans le monde et rester à la hauteur de ses engagements internationaux, la France doit encore se moderniser profondément. Ni de droite ni de gauche, la science économique aide à délibérer les choix, et elle a informé le nôtre: des deux candidats, Nicolas Sarkozy nous semble le mieux capable de prendre l'avenir à bras-le-corps.»

Les signataires de la tribune ne sont pas des économistes très connus, là où François Hollande a eu le soutien d'une quarantaine d'économistes, dont des pointures comme Philippe Aghion, Daniel Cohen, Elie Cohen, Thomas Piketty.

On trouve notamment chez les soutiens de Nicolas Sarkozy un de ses conseillers, Bernard Belloc (pour l'enseignement et la recherche), ainsi que Dominique Roux, membre du Cercle des économistes et accessoirement père de Valérie Pécresse. Un confidentiel du Figaro affirmait le 25 avril que certains membres du Cercle des économistes vivaient mal le soutien à François Hollande de leur patron, Jean-Hervé Lorenzi, qui a signé la tribune pour le candidat socialiste.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait pu compter sur l'appui de l'économiste reconnu Olivier Blanchard. Impossible cette année, puisqu'Olivier Blanchard est depuis 2008 devenu chef économiste au FMI, et qu'il respectera probablement à ce titre un devoir de réserve.

C. D.

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters