France / Politique

Débat télévisé: cheveux, sueur et nez sous contrôle

Temps de lecture : 2 min

Le studio du débat télévisé entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, à La Plaine Saint Denis, le 1er mai 2012. REUTERS
Le studio du débat télévisé entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, à La Plaine Saint Denis, le 1er mai 2012. REUTERS

RIEN DANS L'ORGANISATION DU DÉBAT QUI AURA LIEU CE MERCREDI 2 mai au soir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande n'est laissé au hasard. L'exercice télévisé est surveillé dans ses moindres détails par les équipes des candidats, sous l'égide du CSA.

Ils ont d'ailleurs signé un document précisant le nom des réalisateurs, le nombre de caméras, les plans non-autorisés, etc.

En quelques points, ça donne ça:

  • La droite à droite et la gauche à gauche: les deux candidats sont assis de chaque côté de la table en fonction de leur bord politique, Nicolas Sarkozy à droite de l'écran et François Hollande à gauche.
  • Cachez ces cheveux et ce nez qu'on ne saurait voir: il n'y aura pas de plans de profil sur Nicolas Sarkozy, qui n'apprécie pas son nez, ni de haut sur François Hollande, qui vit mal sa calvitie.
  • Une sueur sous contrôle: la température du studio est fixée d'un commun accord à 19°C et ajustable individuellement pour chaque candidat, qui ont également une grille de climatisation à leurs pieds. En 2007, Ségolène Royal voulait un studio plus chaud que Nicolas Sarkozy. Libération suggère que c'était pour le faire «suer», mais Jérôme Revon, le réalisateur du débat de 2007 et de 2012, affirme qu'il ne s'agissait que de goûts personnels.
  • Pas de plans de coupe: comme en 2007, et selon les règles établies par Serge Moati et Robert Badinter en 1981 avant le débat VGE-Mitterrand, les plans de coupe, c'est-à-dire les plans sur le visage du candidat silencieux pendant que l'autre (lui) parle sont interdits.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio