France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 109: Le débat Sarkozy/Royal de l'entre-deux-tours

Temps de lecture : 2 min

Le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, le 2 mai 2007. REUTERS (photo retouchée par Slate.fr)
Le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, le 2 mai 2007. REUTERS (photo retouchée par Slate.fr)

2 MAI 2007. LE FAMEUX DÉBAT DE L'ENTRE-DEUX-TOURS opposant Ségolène Royal à Nicolas Sarkozy, les deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle, réunit plus de 20 millions de téléspectateurs.

Le débat est articulé autour de quatre parties, d'environ trente minutes chacune, sur les thèmes qui ont été au coeur de la campagne:

  • «la conception du pouvoir et les institutions»
  • «les sujets économiques et sociaux» comme l'emploi ou le pouvoir d'achat
  • «les questions de société» comme l'éducation et l'environnement
  • «l'international»

C'est à l'occasion d'un échange sur la scolarisation des enfants handicapés, à l'initiative de Nicolas Sarkozy, que Ségolène Royal, critiquant le côté «larme à l'oeil» de son adversaire, affirme la nécessité de ce qu'elle appelle les «colères saines».

En conclusion, Nicolas Sarkozy affirme: «Tout ce que j'ai dit, je le ferai.»

«Je veux rassembler les énergies de ce pays. Je veux une France créative et imaginative», assure pour sa part Ségolène Royal.

A l'issue de ce débat, François Bayrou, le «troisième homme», indique qu'il ne donnera pas de consigne de vote à ses électeurs et ajoute que pour sa part, il ne votera pas pour Nicolas Sarkozy.

Cinq ans après, le 2 mai 2012, se tiendra à nouveau le débat de l'entre-deux-tours dès 21h. Il opposera un Nicolas Sarkozy non agressif à François Hollande, prêt à attaquer le bilan du président sortant, et non à Ségolène Royal comme nous l'avions brièvement imaginé en décembre 2010...

A.M.

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters