PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

La CGT exprime son soutien à Hollande

Slate.fr, mis à jour le 01.05.2012 à 11 h 52

Bernard Thibault à Paris, le 29 février 2012. REUTERS/Charles Platiau

Bernard Thibault à Paris, le 29 février 2012. REUTERS/Charles Platiau

Bernard Thibault votera-t-il pour François Hollande?: «Oui», a-t-il répondu clairement ce mardi 1er mai sur Europe 1, au matin de cette journée fêtant les travailleurs, et qui mobilise les politiques. «La CGT a appelé à battre le président de la République actuel», a précisé le représentant syndical.

Si Bernard Thibault n’avait pas, jusqu’à présent, exprimé nommément son vote en faveur de François Hollande, il avait clairement exprimé son dessein d’un vote anti-sarkozyste. Dès mars dernier, la commission exécutive de la CGT avait solennellement appelé à un «changement de politique», soulignant que «[la réélection de Nicolas Sarkozy] au vu de son bilan et de ses projets (...) ouvrirait, à coup sûr, une nouvelle séquence de lourds reculs sociaux»

Sur Europe 1, Bernard Thibault a été interrogé sur les motifs de cet engagement exceptionnel contre un président sortant. «C'est aussi exceptionnel que nous ayons eu un président de la République comme celui-là sur le plan social», a-t-il répondu.


Bernard Thibault votera Hollande par Europe1fr

Cette semaine, Nicolas Sarkozy a fustigé cet appel en faveur de son adversaire. «Le syndicalisme est légitime quand il défend les intérêts des travailleurs. Il est illégitime quand il se livre à de la politique politicienne et qu'il veut empêcher le fonctionnement normal de la démocratie», a-t-il lancé jeudi à Nîmes, avant de reprendre, le 30 avril sur France 2:

«Les dirigeants ou les permanents de la CGT, qui appellent à voter pour un candidat (...) trahissent la cause du syndicalisme. C'est une détestable innovation.»  

Le Premier ministre François Fillon, se désolidarisant du président a lâché sur RTL:

«Nous devrions éviter toutes les remarques désagréables à propos des syndicats (...), je n'aime pas qu'on critique les syndicats en tant que tels.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte