Présidentielle 2012 live directFrancePresidentielle

Qui sera le prochain Premier ministre?

Slate.fr, mis à jour le 27.04.2012 à 11 h 26

François Hollande et Jean-Marc Ayrault à Nantes le 19 janvier 2012, REUTERS/Stephane Mahe

François Hollande et Jean-Marc Ayrault à Nantes le 19 janvier 2012, REUTERS/Stephane Mahe

Les deux candidats qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle, François Hollande et Nicolas Sarkozy, participaient à l’émission «Des Paroles et des Actes» jeudi 26 avril à 2012 sur France 2. A défaut de débattre directement, et en plus des questions spécifiques à chacun, les deux candidats se sont vus poser les mêmes questions sur certains sujets, et notamment celui de l’éventuel Premier ministre  qu’ils comptaient nommer en cas de victoire.

Juppé, Copé, Bayrou...

«Dans la situation actuelle de notre pays, il faut un Premier ministre  qui ait une certaine expérience», a déclaré le Président actuel. Interrogé sur des noms tels que Jean-François Copé, Alain Juppé, François Bayrou, Nicolas Sarkozy a répondu: «Ce sont des personnes de qualité. Le choix du Premier ministre, j’ai eu à le faire. C’est l’une des décisions les plus importantes et les plus difficiles.» Interrogé à nouveau sur son ministre des Affaires étrangères Alain Juppé, il a répondu:

«Il n'est pas le seul à avoir de l'expérience.»

Nicolas Sarkozy a confirmé avoir des noms en tête, et «pense» avoir déjà fait son choix. Quant à savoir s'il a informé l'intéressé de son choix, il a indiqué qu'il entendait «rester libre», et a justifié sa décision de garder ce choix pour lui, déclarant:

«Ce n'est pas un problème de cachotteries, mais ça n'a pas de sens parce que l'élection présidentielle, ce n'est pas un tandem.»

Jean-Marc Ayrault a le profil décrit par Hollande

Les journalistes ont évoqué deux noms, Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry, au moment de poser la même question à François Hollande, qui a répondu que les deux «sont talentueux et respectables» et qu’avec le Premier ministre, «c'est bien de s'entendre, c'est mieux». Pour Les Echos, cette réponse «laisse percer» la préférence du candidat socialiste pour Jean-Marc Ayrault, fidèle de longue date.

François Hollande a également parlé de la nécessité d’avoir un Premier ministre «qui connaît bien le PS, qui connaît bien les députés et qui me connaît bien». Encore une fois, une définition qui donne un avantage au président du groupe PS à l’Assemblée nationale selon Le Point. Parmi les autres noms qui circulent, celui de son directeur de la communication, Manuel Valls, ou de l’ancien ministre de l’Economie Michel Sapin. «C'est vrai que, si je puis dire, j'ai l'embarras du choix, mais je ne suis pas encore au moment de ce choix», a déclaré le candidat socialiste.

Sondage

L’institut BVA a demandé les 24 et 25 avril aux Français quel serait leur Premier ministre préféré pour chaque candidat. Si François Hollande est élu, les deux préférés des Français sont Martine Aubry (28%) et Manuel Valls (24%), loin devant Jean-Marc Ayrault (12%). En cas de victoire de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Bayrou sont premiers ex-æquo (30%) suivis par Jean-Louis Borloo (16%).

G. F.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte