PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Législatives: Marion Maréchal-Le Pen candidate à Carpentras

Aurélia Morvan, mis à jour le 25.04.2012 à 14 h 39

Marion Maréchal-Le Pen à Paris, le 10 juin 2010. REUTERS/Gonzalo Fuentes.

Marion Maréchal-Le Pen à Paris, le 10 juin 2010. REUTERS/Gonzalo Fuentes.

Marion Maréchal-Le Pen, petite fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine Le Pen, sera la candidate du Front national aux législatives dans la troisième circonscription du Vaucluse, celle où sa tante a réalisé son meilleur score national dimanche (plus de 31%). La jeune femme, qui s'était présentée en 2010 aux élections régionales en Ile-de-France, espère faire «un bon score».

Dans une interview parue fin février dans la Provence, Jean-Marie Le Pen n'excluait pas le fait de se présenter lui-même dans cette circonscription, comme nous le relations à l'époque:

«Le dirigeant d'extrême-droite affirme son parti déterminé à laver ce qu’il qualifie d’"injure capitale": la circonscription inclut notamment la commune de Carpentras, où le FN avait été accusé, en 1990, de liens avec les profanateurs d’un cimetière juif (quatre néo-nazis avaient été condamnés longtemps après les faits). Carpentras est également la seule ville où le FN compte un conseiller général, Patrick Bassot.»

A 22 ans, Marion Maréchal-Le Pen, étudiante en master de droit public à Assas, sera donc chargée d'implanter un peu plus le parti à Carpentras et de réhabiliter l'image du FN ainsi que celle de son grand-père, comme elle l'indique elle même:

«Cette candidature, c’est un peu une façon de le réhabiliter. Son honneur a été sali avec cette affaire, mais on ne l’a jamais lavé sur la place publique.»

A.M.

Aurélia Morvan
Aurélia Morvan (48 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte