FrancePrésidentielle 2012 live directPresidentielle

Pour qui ont voté les femmes?

Slate.fr, mis à jour le 24.04.2012 à 20 h 25

Une votante lors du premier tour de l'élection présidentielle française, le 22 avril 2012 à Rabat au Maroc. REUTERS/Stringer.

Une votante lors du premier tour de l'élection présidentielle française, le 22 avril 2012 à Rabat au Maroc. REUTERS/Stringer.

L’électorat féminin vote de plus en plus comme l’électorat masculin. C’est une tendance qui existe depuis une vingtaine d’années en France, rappelle Mariette Sineau, politologue au Cevipof, aux Nouvelles News. Le sondage réalisé par le CSA pour Terrafemina [PDF], au lendemain du 1er tour de l’élection présidentielle le confirme:

«Pour la première fois, Marine Le Pen est parvenue à capter le vote des femmes, longtemps rétif au Front National.»

La différence est cependant notable dans le vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon, un peu plus marqué chez les hommes. Et celui de Nicolas Sarkozy, un peu plus marqué chez les femmes, remarque Les Nouvelles News citant TNS Sofres: le président sortant aurait obtenu les suffrages de 31% des électrices, pour seulement 23% des électeurs (une estimation encore à affiner).

Cela peut s’expliquer notamment par un vote plus conservateur des femmes. «La situation démographique fait que les femmes âgées sont bien plus nombreuses que les hommes de la même génération», remarque les Nouvelles News. Selon l'Insee, elles représentent 58% des plus de 65 ans.

Critères de vote

Les enjeux auxquels les femmes prêtent attention sont proches de ceux des hommes: le pouvoir d’achat est l’enjeu qui a le plus compté au moment du vote pour 44% des femmes. 40% ont ensuite voté en songeant à l’emploi (contre 38% pour le reste de la population ) puis 30% aux inégalités sociales (contre 29% de la population).

Si ces enjeux sont proches de ceux qui comptent pour les hommes, ils ne déclenchent pas une décision simultanée chez les deux sexes. 41% des femmes déclarent avoir pris leur décision moins d’un mois avant l’élection, contre 37% pour l’ensemble de la population. 39% disent à l’inverse avoir «toujours su» pour qui elles voteraient au premier tour contre 41% pour l’ensemble (un écart compris dans la marge d'erreur). Les électrices de Jean-Luc Mélenchon et de François Bayrou, enclines à se décider dans le dernier mois, ont été les plus hésitantes.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte