Présidentielle 2012 live directFrancePresidentielle

Le FN prêt à changer de nom?

Slate.fr, mis à jour le 24.04.2012 à 14 h 19

Marine Le Pen et son directeur de campagne Florian Philippot lors d'une réunion, le 23 avril 2012. REUTERS/Pascal Rossignol.

Marine Le Pen et son directeur de campagne Florian Philippot lors d'une réunion, le 23 avril 2012. REUTERS/Pascal Rossignol.

Le site internet du magazine économique Challenges révèle que Louis Aliot, le numéro 2 du parti présidé par Marine Le Pen (et son compagnon) a déposé à l’INPI en janvier dernier le nom «Alliance pour un rassemblement national». Serait-ce le signe d'un changement de nom de parti imminent?

Déjà pour les législatives, le Front National se rebaptisera temporairement «Rassemblement Bleu Marine». Cela avait été annoncé fin mars, en vue d'une alliance avec des souverainistes aux législatives. Sous ce nom se présenteront «des candidats du FN, des candidats du Siel [Souveraineté, indépendance et libertés, parti conduit par l'ancien eurodéputé souverainiste Paul-Marie Coûteaux], mais aussi des candidats individuels qui nous ont rejoint, de partout, de la droite et de la gauche», avait déclaré Marine Le Pen le 24 mars.

Changement définitif?

Le Pen père, fondateur du FN, est «résolument hostile» à un changement de nom, selon Challenges:

«Ce lundi encore, le fondateur du FN a redit son opposition à tout changement de nom: "On fonde un autre parti quand on a fait faillite, pas quand on a du succès!". Mais sa fille sait aussi que pour faire venir à elle des personnalités venues d’autres horizons, un changement de label peut être utile.»

Les changements de dénomination des partis ont toujours correspondu à des changements de projets, de lignes politiques, de leadership, ou de rupture avec un passé peu glorieux, expliquait Slate en 2009 dans un article intitulé «Pourquoi les partis politiques changent de nom?». Dans le cas de Marine Le Pen, il s'agirait évidemment de séduire des électeurs encore gênés de dire qu'ils votent FN mais que les idées du parti séduisent.

Quand un parti opère un changement de nom réussi, c'est le plus souvent qu'une opération de rénovation réussie a précédé. Reste à savoir si la rénovation a été suffisante pour que Marine Le Pen tue le parti du père.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte