« article précédent

article suivant »

Qui a voté Marine Le Pen?

La candidate du Front national a battu le record du nombre de voix pour son parti. Elle a fait ses meilleurs scores chez les ouvriers, les hommes et dans le Gard.

Marine Le Pen et un militant à l'Equinoxe à Paris le 22 avril 2012, REUTERS/Pascal Rossignol

Selon les chiffres définitifs qui prennent en compte le vote des Français de l’étranger, derniers bulletins à être dépouillés, Marine Le Pen a récolté 17,9% des suffrages exprimés.

Ce score est inférieur aux estimations  qu’avaient données les instituts de sondages dimanche 22 avril au soir du scrutin, qui allaient de 18,2% à 20%, mais au-dessus des dernières estimations parues vendredi 20 avril avant la fin de la campagne officielle, qui prévoyaient un score compris entre 14% et 17% pour la candidate du Front national.

Record

Marine Le Pen dépasse ainsi le score historique réalisé le 21 avril 2002 par son père, Jean-Marie Le Pen. Lors de cette élection marquée par une abstention record de 28,30%, le président du Front national accédait au second tour avec un score de 16,86% des voix, soit 4.804.713 électeurs. En 2007, un million de ces voix avait fondu et Jean-Marie Le Pen terminait à 10,44%, victime de l'offensive de Nicolas Sarkozy sur son terrain.

En 2012, avec une participation élevée de 80,16%, Marine Le Pen obtient plus de 6,4 millions de voix, soit 1,6 million de plus que son père en 2002 et 1 million de plus que l’ensemble de l’extrême-droite toujours en 2002 (Jean-Marie Le Pen + Bruno Mégret).

Sociologie

Qui a voté pour Marine Le Pen? Selon un sondage Ipsos-Logica Business Consulting sur la sociologie des électorats réalisé du 19 au 21 avril 2012 sur Internet auprès de 3.152 personnes et redressé avec les résultats du scrutin, elle arriverait première chez les ouvriers (29% d'entre eux), une catégorie qu’elle a revendiquée tout au long de sa campagne.

«Contrairement à lui [Jean-Luc Mélenchon], je n'ai pas attendu 25 ans dans un siège de sénateur avant de m'intéresser à la classe ouvrière. De toute façon, l'électorat de Jean-Luc Mélenchon, ce n'est pas la classe ouvrière, mais un électorat de bobos», avait-elle dénoncé en mars. Le sondage d’Ipsos et de Logica lui donnerait raison, avec seulement 11% du vote ouvrier pour le candidat du Front de Gauche, contre 27% pour François Hollande et 19% pour Nicolas Sarkozy.

Marine Le Pen fait également un bon score chez les «artisans, commerçants et chefs d’entreprises» (25%) et chez les employés (21%). Toujours selon le même sondage, elle est la candidate qui obtient le score le plus différent entre les hommes (21%) et les femmes (16%). Au niveau des tranches d’âge, elle obtient son meilleur score chez les 35-44 ans (23%) et son moins bon total chez les plus de 60 ans (13%). Elle arrive troisième chez les jeunes de 18 ans à 24 ans (18%), loin derrière François Hollande (29%) et Nicolas Sarkozy (27%).

Géographie

La candidate du FN arrive en tête dans le Gard avec 25,51% des suffrages exprimés. Jean-Marie Le Pen était déjà arrivé en tête dans ce département en 2002. Marine Le Pen réalise aussi ses meilleurs scores dans le nord-est de la France, où elle est souvent en deuxième position avec des scores supérieurs à 20%.

A Hénin-Beaumont, ville symbolique où Marine Le Pen a été conseillère municipale de 2007 à 2011 et tentera de se faire élire députée en juin, elle effectue un excellent score avec 35,48% des voix, bien mieux que son père en 2007 (18,60%). Ce bond se fait au détriment de Nicolas Sarkozy, qui plonge de 24,12% à 15,76%. Les socialistes restent quant à eux au même niveau: 26,72% pour Ségolène Royal en 2007, 26,82% pour François Hollande en 2012.

G. F.

2 réactions

« article précédent

article suivant »

OUTILS
> taille du texte