France / Politique

Hollande refuse les trois débats de Sarkozy

Temps de lecture : 2 min

Les affiches des deux favoris pour l'élection présidentielle de 2012, François Hollande et Nicolas Sarkozy. PHILIPPE WOJAZER/REUTERS
Les affiches des deux favoris pour l'élection présidentielle de 2012, François Hollande et Nicolas Sarkozy. PHILIPPE WOJAZER/REUTERS

Dimanche soir, lors de sa déclaration post-premier tour, Nicolas Sarkozy a proposé trois débats à son futur adversaire François Hollande:

«Nul n'a le droit de se dérober. Le moment crucial est venu, la confrontation des projets et le choix de la personne. Il s'agit de désigner celui qui aura la responsabilité du pays dans les 5 années à venir. Je mesure le poids et j'en connais les devoirs. Ces deux semaines qui viennent doivent permettre un choix dans la clarté. Je propose donc que trois débats soient organisés, économique et social, la sécurité et l'international.»


Nicolas Sarkozy demande la tenue de trois débats ! par LCP

François Hollande a refusé l'invitation et ne souhaite s'en tenir qu'à l'unique et traditionnel débat d'entre-deux-tours.

Déjà le 20 avril, le candidat UMP avait proposé deux débats au candidat socialiste, un sur les questions de société et économiques et l'autre sur les questions internationales. François Hollande avait déjà refusé, préférant un débat mêlant divers sujets et qui durerait «le temps nécessaire.»

Aux États-Unis en janvier 2012, Newt Gingrich, candidat à la primaire du parti républicain, avait proposé sept débats de trois heures à Barack Obama si celui-ci gagnait les primaires démocrates.

A.M.

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters