France / Politique

Sondage second tour: Hollande 54%, Sarkozy 46%

Temps de lecture : 2 min

Deux tiers des électeurs du FN se reporteraient sur Sarkozy.

L'ombre de Francois Hollande, lors de son discours à Tulle le 22 avril 2012. REUTERS/Regis Duvignau
L'ombre de Francois Hollande, lors de son discours à Tulle le 22 avril 2012. REUTERS/Regis Duvignau

Mise à jour à 23H16

Selon un sondage réalisé par téléphone au soir du 22 avril par Ipsos-Logica-Business-Consulting, François Hollande emporterait le second tour de l'élection présidentielle, avec 54% des voix, contre 46% à Nicolas Sarkozy. Les derniers sondages de cet institut donnaient, avant le premier tour, François Hollande à 56% et son opposant à 44%.

Comment Ipsos parvient-il à cette estimation? Selon ce sondage, ce sont notamment les voix de François Bayrou qui sont incertaines, selon un subtil dosage: respectivement 40% et 25% se reporteraient sur François Hollande et Nicolas Sarkozy, 35% des électeurs n'exprimeraient pas d'intentions de vote pour le second tour.

En revanche, les voix accordées à Marine Le Pen au premier tour se reportent plus clairement sur la candidature de Nicolas Sarkozy pour le second tour, à 52%. Ce report était plus élevé pour Nicolas Sarkozy en 2007, à 65%. 21% n'expriment pas d'intentions de vote et 27% ont l'intention de voter François Hollande.

Les voix de Jean-Luc Mélenchon (qui a appellé à voté pour François Hollande) se reportent à 91% en faveur du candidat du PS (contre 3% pour Nicolas Sarkozy et 6% d'absention ou de vote blanc)

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Intentions de vote Ipsos

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio