France / Politique

Quand les candidats reprennent les répliques culte des films français

Temps de lecture : 2 min

Affiche de François Bayrou (détail) sur le site parasites2012.com
Affiche de François Bayrou (détail) sur le site parasites2012.com

PLUTOT ENNUYEUSE SELON CERTAINS COMMENTATEURS, la campagne présidentielle aura au moins permis aux graphistes de délirer sur le concept du détournement d'affiche politique... Après les matchs de catch mexicain, après les personnages de Comics, après les sites qui ont ressuscité Coluche et Pompidou pour l'occasion, voici le site Parasites2012 qui prête aux candidats à l'élection présidentielle des répliques culte de films français. Une occasion de rappeler qu'un responsable politique en campagne fait souvent beaucoup de cinéma?

Sur Parasites2012, les candidats sont présentés sur des affiches noir & blanc à la trame vintage, une citation célèbre de film pour tout slogan politique: une Marine Le Pen en Bardot dans Le Mépris de Godard («Et ma bouche, tu l'aimes, ma bouche?»), un François Hollande en Petit Gibus dans La Guerre des Boutons d'Yves Robert («Si j'aurais su, j'aurais pas venu») ou encore un Nicolas Dupont-Aignan plutôt... «décontracté du gland». Un poil poujado mais pas —vraiment— méchant.

Les artistes à l'origine de ces affiches présentent par ailleurs une exposition à L'Inconnu, 17 rue de Mazagran à Paris du 18 avril au 6 mai.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio