PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 96: le retour du parachute doré de Forgeard

Slate.fr, mis à jour le 19.04.2012 à 21 h 45

Nicolas Sarkozy à Marseille le 19 avril 2007, REUTERS/Philippe Wojazer. Image retouchée par Slate.

Nicolas Sarkozy à Marseille le 19 avril 2007, REUTERS/Philippe Wojazer. Image retouchée par Slate.

19 avril 2007 – Selon Challenge et le Canard Enchaîné, le ministre de l’économie Thierry Breton est impliqué dans l'affaire du «parachute doré» de Noël Forgeard, ex-président d'EADS. Le scrutin est dans trois jours, l’accusation est immédiatement démentie par les deux hommes concernés, Thierry Breton et Noël Forgeard. Les actionnaires voulaient se séparer du PDG en le licenciant pour faute, ce qui aurait exclu toute indemnité.

Au Parti socialiste,  le premier secrétaire François Hollande demande la démission de Breton si l’affaire est confirmée. Idem du côté de François Bayrou, à l’UDF. Nicolas Sarkozy se contente de rappeler que les rémunérations des PDG devraient toujours être proportionnées à leurs résultats.

Mais les candidats à l’élection présidentielle sont surtout concentrés sur leurs derniers meetings de campagne. Nicolas Sarkozy est à Marseille, pour un meeting qui aura coûté 333.538 euros, révélera en 2012 Médiapart.

Ségolène Royal est à Toulouse, où José Luis Zapatero la rejoint. Le Premier ministre espagnol vient la soutenir, et déclare qu’elle représente le changement et l’avenir. 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte