France / Présidentielle 2012 live direct / Presidentielle

Raymond Aubrac aux Invalides

Temps de lecture : 2 min

Hommages militaires rendus à Raymond Aubrac le 16 avril 2012. REUTERS/François Mori
Hommages militaires rendus à Raymond Aubrac le 16 avril 2012. REUTERS/François Mori

NICOLAS SARKOZY A PRÉSIDÉ dans la matinée du lundi 16 avril les hommages militaires rendus publiquement à Raymond Aubrac, décédé le 10 avril à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris.

Si la famille du résistant avait exprimé le souhait d'éviter toute récupération politique de son décès, les candidats Nicolas Sarkozy, Eva Joly, François Hollande et François Bayrou se sont rendus à l'Hôtel des Invalides.

Le candidat de l'UMP, qui n'a pas pris la parole pendant la cérémonie, a ensuite déclaré aux journalistes: «C'est un monument de notre histoire contemporaine qui disparaît et ça ne fait que renforcer le devoir de mémoire.» François Hollande, à qui Raymond Aubrac avait apporté son soutien pour la campagne présidentielle, a quant à lui rendu hommage à un homme qui «poursuivait avec modestie et ferveur la volonté d'alerter les jeunes générations qu'il rencontrait régulièrement».

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters