France / Politique

Mélenchon: contre la droite, le rassemblement

Temps de lecture : 2 min

Jean-Luc Melenchon, le 14 avril 2012 à Marseille Jean-Paul Pelissier / Reuters
Jean-Luc Melenchon, le 14 avril 2012 à Marseille Jean-Paul Pelissier / Reuters

Samedi 14 avril, Jean-Luc Mélenchon a donné son dernier meeting de campagne en plein-air sur les plages de Marseille. Le candidat du Front de Gauche, qui avoisine les 17% d’intentions de vote au premier tour dans les sondages, a rendu hommage à la ville du Sud et à la Méditerranée, lui qui, pied noir, est né sur l’autre rive de cette mer, à Tanger.

«Marseille nous dit que notre chance, c'est le métissage. Et depuis 2 600 ans, nous sommes du parti de ceux qui se disent contents d'être mélangés, fiers d'être le peuple qui compte le plus grand nombre de mariages mixtes de toute l'Europe!» a-t-il scandé face à la foule.

«Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb !»

Clarifiant son discours axé sur la tolérance, la diversité, Jean-Luc Mélenchon a assigné quelques piques à François Hollande, mais c’est bien contre la droite qu’il se dresse. «Nous avons besoin de cette défaite de la droite extrême pour fortifier l'union de notre peuple», a-t-il lancé avant d’appeler à "expédier à terre le pouvoir de la droite» et du président Nicolas Sarkozy.


Discours Jean-Luc Mélenchon au Prado

Newsletters

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters