PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 84: Nicolas Sarkozy revient sur ses propos sur la pédophilie et la génétique

Cécile Dehesdin, mis à jour le 07.04.2012 à 16 h 35

Nicolas Sarkozy à une séance de dédicaces à Saint-Rémy-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhônes, le 7 avril 2007. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Nicolas Sarkozy à une séance de dédicaces à Saint-Rémy-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhônes, le 7 avril 2007. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

7 AVRIL 2007. NICOLAS SARKOZY RÉPOND À LA POLÉMIQUE ENGENDRÉE par son entretien avec Michel Onfray dans le Philosophie Magazine d'avril, où il disait entre autre:

«[J'incline] à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions pas gérer cette pathologie [...] Il y a 1.200 ou 1.300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable.»

Le 6, Ségolène Royal et François Bayrou se sont tous deux exprimés sur le sujet, la première estimant que si elle s'était «permise de dire des énormités pareilles, cela aurait émergé dans le débat public», et que c'était aux scientifiques de se prononcer sur «ce genre de choses», tandis que le candidat du Modem a parlé de «propos terriblement inquiétants et glaçants» pendant son déplacement en Corse, ajoutant le samedi 7 sur France 3:

«Quand Nicolas Sarkozy en vient à dire qu'un bébé peut naître en ayant en lui une condamnation à la perversité [...] dans quelle société vit-on? [...] Ceci est quelque chose que nous, la France, l'Europe, que l'humanisme ne peuvent pas accepter.»

Lors de la première séance de dédicace de son livre-programme Ensemble, dans les Bouches-du-Rhône, le candidat de l'UMP a affirmé ne pas souhaiter «polémiquer», avant de tacler ses adversaires:

«Il y a beaucoup de nervosité de la part de François Bayrou et de Ségolène Royal [...] Il faut que chacun garde son calme et se consacre à ses projets. Ce n'est pas en attaquant les autres que l'on progresse dans les sondages.»

C.D.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte