France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 81: François Bayrou fustige le nouveau «privilège» des députés

Temps de lecture : 2 min

François Bayrou, le 3 avril 2007 (France 2/Ina).
François Bayrou, le 3 avril 2007 (France 2/Ina).

4 AVRIL 2007. FRANCOIS BAYROU RÂLE CONTRE LA NOUVELLE ASSURANCE CHÔMAGE des députés, adoptée la veille à l'Assemblée nationale. Un «privilège» supplémentaire pour le candidat centriste, qui a envoyé une lettre aux questeurs en leur expliquant «qu'ils allaient choquer violemment l'opinion». Mais «lorsqu'on se trouve dans le cercle de ces privilèges, on trouve toujours que tout est parfaitement normal», ajoute Bayrou. «Démagogie», lui répondent les députés, à commencer par le président de l'Assemblée, Patrick Ollier.

En plus des six mois d'indemnité à taux plein (5.400 euros), les députés battus qui ne sont pas fonctionnaires pourront désormais bénéficier d'un chômage dégressif durant quatre ans et demi. Le principe de ce dispositif, comme l'explique le socialiste Jean-Marc Ayrault, est de donner un coup de pouce aux salariés du privé, peu nombreux à l'Assemblée par rapport aux fonctionnaires (à l'époque 46%) et qui peuvent se retrouver sans emploi une fois battus...

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio